Les troupes ukrainiennes de la MONUSCO quittent la RDC

Les Nations unies ont annoncé, ce dimanche, le retrait effectif des troupes ukrainiennes qui opéraient au sein de sa mission en République démocratique du Congo depuis une décennie.

« Suite à la demande du gouvernement ukrainien, les troupes ukrainiennes se sont officiellement retirées de la MONUSCO », a déclaré dans un communiqué, la mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO).

« Le commandant de la Force, le général Marcos Da Costa, a apprécié leurs 10 années d’immense contribution au service du peuple congolais », a ajouté la mission onusienne.

Un responsable de la mission a précisé que les troupes se sont retirées avec leur matériel de combats et des transports dont des hélicoptères qui assuraient la logistique de la MONUSCO.

C’est depuis le mois de mars que le gouvernement ukrainien avait rappelé ses troupes, mais les Nations unies n’avaient accordé le feu vert à ce retrait que plus tard.

A comparer aux effectifs de la MONUSCO, environ 16 000 Casques bleus, les troupes ukrainiennes sont peu significatives. L’Ukraine dispose de 250 soldats dirigés par six officiers, mais également cinq policiers et sept experts onusiens présents en RDC.

Le pays dispose également de 16 militaires au Soudan du Sud, 12 au Mali, 5 à Chypre, 4 à Abyei au Soudan et 3 au Kosovo, renseignent les Nations unies qui mobilisent plus de 100 000 Casques bleus auprès de ses pays membres.

AA / Kinshasa / Pascal Mulegwa