Le Service Social des Armées encore au chevet des veuves et orphelins des militaires et paramilitaires

Le Directeur du Service Social des Armées, le Colonel-major Bréhima SAMAKE, a présidé le mardi 29 novembre 2022, dans l’enceinte dudit service, la cérémonie de remise de kits d’accompagnement à 25 veuves militaires qui ont suivi la formation sur la transformation des produits agricole dans la spécialité « Atièkè » au Centre Agro-Alimentaire de Siby.

Le geste est à l’actif de l’ANPE. A cela s’ajoute la remise de matériels au profit de 50 veuves des militaires et paramilitaires qui doivent suivre une formation en technique de transformation des pâtes d’arachides. Ces matériels sont financés par la DSSA à hauteur de plus de 2 millions de FCFA. L’évènement s’est déroulé en présence du Directeur Général de l’ANPE, des représentants du FAFPA et de l’APEJ entre autres.

Ce don est une forme de solidarité qui provient de la volonté de l’Etat et de la direction du service social des armées à l’endroit des veuves et orphelins des militaires et paramilitaires. Pour la transformation des produits agricoles, le don est composé entre autres, de 10 grandes bassines plastiques, 30 Tamis de différentes mailles, 04 bâches pour étalage, 02 machines presse, 02 machines broyeuses.

Et pour la formation de 50 veuves et orphelins en transformation de pâtes d’arachides, les matériels sont composés exclusivement de kits pour apprenants. Il s’agit de 20 sacs d’arachide, 10 nattes, 50 tamis, 10 barriques et foyers de grillade. Il est financé par la DSSA à hauteur de plus de 2 millions de FCFA.

Selon le Directeur de l’ANPE, Ibrahim Ag NOCK, cette remise s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre le Ministère de l’Entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle et le Ministère de la Défense et des Anciens Combattants dans le but d’appuyer la DSSA afin de faciliter l’insertion Professionnelle des veuves et orphelins militaires et paramilitaires.

Quant au Directeur du service social des armées, le Colonel-major Brehima SAMAKE, ces dons vont permettre à ces femmes non seulement de lancer leur activité génératrice de revenus mais aussi d’assurer leur autonomisation financière. Il demande aux personnes de bonnes volontés à multiplier ce genre de geste, cela pour pérenniser les actions en faveur de cette couche du pays. Le Colonel-major a souligné que le service social des armées est une structure qui œuvre quotidiennement pour l’amélioration des conditions de vie et l’épanouissement des militaires et leurs familles.

Pour les porte-paroles des bénéficiaires, Fatou DISSA et Ouattara Ramata DIAKITE, ces matériels leur permettront de créer des entreprises afin d’être autonomes.

Forces armées maliennes