mali actu
Adama Diongo, porte-parole du collectif des associations de jeunes du pays dogon à propos des victimes des conflits intercommunautaires dans la zone : « Il ne faudrait pas qu’une communauté soit sélectionnée comme victime et l’autre comme bourreau… »

Articles similaires