La Côte d’Ivoire refuse le chantage d’un Mali à la dérive

Alors que les relations entre la France et le Mali restent tendues, le bras de fer diplomatique entre Bamako et la Côte d’Ivoire continue. Cette dernière a qualifié de « chantage inacceptable » les exigences du Mali en échange de la libération de ses 46 soldats détenus au Mali depuis deux mois.

Alors que la situation sécuritaire se dégrade dans le nord du Mali, les brouilles diplomatiques s’enchaînent. Jeudi, deux militaires travaillant auprès de l’attaché de défense à l’ambassade française ont été arrêtés. « Ils ont été pris pour des espions, avertit une source diplomatique, avant d’être relâchés, vendredi, après une nuit de détention ».letelegramme.fr