Mali – Affaire “49 soldats ivoiriens arrêtés”: Assimi Goïta toise Ouattara

Le Mali a réagi vigoureusement, jeudi, suite au communiqué du Conseil national de Sécurité (CNS) de Côte d’Ivoire, tenu mercredi 14 septembre 2022 à Abidjan-Plateau, dénonçant une prise en otage de ses 46 militaires détenus par la junte malienne au pouvoir.

Le Mali met en garde la Côte d’Ivoire contre toute instrumentalisation de la CEDEAO

Alors que la Côte d’Ivoire a instruit son ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères à l’effet de saisir la Commission de la CEDEAO en vue de la tenue, dans les meilleurs délais, d’une réunion extraordinaire des Chefs d’Etats et de Gouvernement pour examiner la crise entre la Côte d’Ivoire et le Mali, afin d’aboutir à la libération des soldats ivoiriens, dans les plus brefs délais, le Mali, lui, met en garde contre toute instrumentalisation de l’organisation sous-régionale par les autorités ivoiriennes.

Dans un communiqué publié jeudi soir, la transition malienne s’est montrée intransigeante sur la situation des 49 soldats ivoiriens arrêtés au Mali, dont 3 ont été remis en liberté récemment. Ci-dessous, l’intégralité du communiqué de la junte malienne dirigée par Assimi Goïta.

 

Source: .afrique-sur7.ci