mali actu
Négocier en position de faiblesse, c’est capituler