L’espace UEMOA enregistre un taux de croissance de 5,7% en 2022 (Conseil des ministres)

L’activité économique est restée « soutenue » en 2022 dans l’espace de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) avec un taux de croissance estimé à 5,7%, a indiqué lundi à Abidjan le président du Conseil des ministres de l’union, Sani Yaya.

Il a tenu ces propos à l’ouverture d’un sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA.

A en croire Sani Yaya, le taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) de l’union est estimé à 5,7% en 2022 après la reprise économique post-COVID enregistrée en 2021 avec un taux de croissance de 6,1%.

« Au cours de l’année 2022, l’activité économique est restée soutenue en dépit d’une conjoncture internationale morose et d’un environnement socio-politique et sécuritaire interne fragile », a-t-il ajouté, pointant du doigt les effets du conflit russo-ukrainien avec un renchérissement généralisé des prix des produits énergétiques et alimentaires couplé à la hausse du cours du dollar américain.

Il a expliqué la bonne performance de l’activité économique dans l’espace UEMOA par « l’intensification des investissements dans les Etats membres ainsi que la bonne tenue des activités manufacturières, commerciales et des services ».

L’UEMOA compte huit pays ayant en commun le franc CFA, à savoir la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Togo, le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée-Bissau, le Mali et le Niger. F

Source: Agence de presse Xinhua