mali actu
Léon Niangaly auteur de « chant pour chant » : «Je pense qu’il n’est plus nécessaire de parler de la négritude. Nous devons plutôt penser à une littérature nationale» «Aujourd’hui l’Etat apporte son appui aux partis politiques, à la presse…, mais les écrivains sont oubliés»

Articles similaires