mali actu
L’inspecteur général Mamadou Gakou, directeur national des eaux et forêts du Mali : « De 32millions d’ha en 2002 à 17 millions de nos jours, l’état de dégradation de nos forêts permettre difficilement d’inverser la tendance au réchauffement climatique qui nous assaille… »

Articles similaires