Scandale au Cabinet du Ministère de la Justice : Ibk veut faire, le Cabinet veut défaire le nœud de l’impunité

Nul n’est et ne sera au dessus de la loi! L’un des slogans du Président de la République IBK repris et mis en application par son Ministre de la Justice est en train d’être foulé au pied par un des deux principaux responsables de son cabinet en l’absence du Ministre en déplacement. Peut-il y avoir deux commandements dans un même bateau ?

Mohamed__Ali_Bathily ministre justice

En effet, il nous revient que sans vergogne, ce responsable est en train de faire pression sur le tribunal de la commune V à travers le Parquet pour influencer le cours de la justice dans une affaire d’agression caractérisée coups et blessures volontaires et menace de mort. Une affaire pourtant limpide où l’agresseur défendu par ce magistrat et accompagné par deux colonels de la garde républicaine et son donneur d’ordre politique au commissariat du 4ème arrondissement de police de Bamako a été confondu par le Commissaire de police. Le Substitut du Procureur intima l’ordre de libérer l’agresseur séance tenante, ce qui fut fait. Le dossier est parvenu au tribunal de la Commune V le 18 décembre et le jugement est prévu pour le 26 décembre 2013. Les tractations et trafics d’influence de la magistrate et de ses acolytes en uniforme vont bon train. Gageons qu’ils vont tout faire pour sortir leur protégé de ce guêpier. Cependant gageons aussi que nul ne sera au-dessus de la loi pour l’honneur du Mali! Car le Mali de Ibk ne saurait être le Mali de l’impunité, de l’intolérance, du trafic d’influence après tous les engagements pris par le candidat et repris par l’élu qu’il est à la tête de la République.

Rappelons que l’affaire porte sur des coups et blessures volontaires et menace de mort. Des faits si graves que la justice devrait plutôt tout mettre en œuvre pour dire le droit, et que justice soit, pour éviter des évolutions négatives et regrettables. Surtout au moment où tous les regards sont fixés sur les magistrats dans la gestion de la nouvelle donne enclenchée par les plus hautes autorités et saluée par l’ensemble des patriotes maliens. Et nous y veillerons sans état d’âme, car nous tenons au rayonnement de ce nouveau vent qui souffle, comme à la prunelle de nos yeux. La presse sera massivement présente à ce procès.

En tout état de cause, ceux qui se croient tout permis ne feront que dévoiler leur vrai face au grand public. Et c’est intolérable qu’ils puissent freiner l’élan de changement tant demandé par les populations et enclenché par le Président de la République en personne.
Affaire à suivre !

Mamadou DABO  

SOURCE: Zénith Balé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>