Fonction publique des collectivités territoriales : près de 500 postes d’enseignants sont à occuper

Le concours d’entrée à la fonction publique des collectivités territoriales des enseignants est lancé. Le ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation l’a annoncé ce jeudi, 08 Septembre, dans un communiqué. Mais des sortants de l’ENSUP regrettent la non prise en compte de leurs filières.

Près de 500 postes sont à pourvoir. Le délai de dépôt des dossiers de candidature est fixé au 13 Octobre prochain et le concours se déroulera le 13 Novembre 2022.

Selon le communiqué, 53 postes sont ouverts au niveau de l’enseignement secondaire général en catégorie A. Ces postes, sont repartis entre différentes spécialités et par région. Les régions de KayesKoulikoroSikasso et Mopti sont concernées. La spécialité mathématique est en tête avec 8 postes contre 3 pour la spécialité informatique notamment.

Au niveau de l’enseignement fondamental, en catégorie B2, 400 postes sont à occuper. 257 postes sont réservés aux généralistes.

« Les futurs admis au concours seront mis à la disposition du Ministère de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Constitution citoyenne pour la formation au service national des jeunes », ajoute le document.

Notons qu’entre 2010 et 2019, 25.000 enseignants fonctionnaires des Collectivités territoriales ont été recrutés par voie de concours direct sur plus de 50 000 que compte le secteur de l’éducation nationale.

Pour ce concours, plusieurs étudiants dénoncent l’absence de leur filière. Parmi eux, des étudiants en sociologie de l’ENSUP, l’école normale supérieure. Ils demandent à l’État de revoir sa politique de recrutement.

Source: Studio Tamani