LE ROI EST NU !

Par Maître Ibrahim BERTHÉ Ancien Député

Depuis neuf saisons de pluies le Roi, conquérant intrépide,

Qui ne renonce à rien, s’est aventuré sur les terres sablonneuses

Lointaines au sud de son Hexagone pour dit-il mettre fin

 Au règne sauvage de la horde de crapules enturbannées, qui sèment

La terreur partout sur leur passage, au nom d’une illusoire entreprise de Déstabilisation

La tâche n’était pas mince, il faut le dire

Et le Roi appela à la rescousse, copains et coquins, parents et alliés,

Et même de serviles valets de sa légion intérieure et étrangère

-« Il nous fauter bouter hors du Sahélistan, notre patrimoine de réserve,

Cette nébuleuse de narco-djihado-terroristes ! » Clame-t-il !

Curieusement, ce ramassis de brigands est la création de ce maître pyromane

Placés ça et là dans le funeste dessein d’assouvir, le moment venu, sa soif de

Puissance qui le tenaille, comme au beau temps de la coloniale ;

Après quelques escarmouches dans les monts et les vaux, des têtes de

Crapules tombèrent, mais la pieuvre terroriste prospéra un peu partout…

-« Quel est ce médicament venu soigné un mal qui ne fait que s’empiré ? »

Murmurèrent désemparés les sages des villages ;

Attendez, nous allons chercher à comprendre ! S’écrièrent les jeunes !

Alors, surgirent une colonne de colonels, animés d’une rage de vaincre,

Ils changèrent de fusils d’épaules et ils s’aperçurent que le Roi avait les pieds

Posés sur l’aiguille assassine que l’on ne retrouvait pas…

Ainsi, partout dans les villes et campagnes, la populace fatiguée de cette Terreur importée, terreur imposée depuis trop longtemps scanda :

-« Jupiter dehors ! Jupiter dehors… ! » Et le Roi devint nu…

Source: Les Échos- Mali