APRÈS AVOIR POUSSÉ LES HOMMES POLITIQUES DANS LEURS DERNIERS RETRANCHEMENTS: LES AUTORITÉS MALIENNES S’INDIGNENT FACE AU MANQUE DE SOUTIENS DE TAILLE CONTRE LA FRANCE A L’ONU

Si les autorités en charge de la Transition dans notre pays ont œuvré à mettre à l’écart les acteurs politiques ayant une expertise avérée en matière de combat politique, aujourd’hui celles-ci se retrouvent pratiquement seules avec leur plainte contre la France au Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Certes des (…)

TOUGOUNA A. TRAORE

Source: NOUVEL HORIZON