mali actu
Le général Moussa Sinko Coulibaly : « Le président IBK et son premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga ont décidé de saboter le lancement du mouvement populaire en annulant l’autorisation de la location du stade 26 mars ».