mali actu
Le président de la CODEM, Housseini Amion Guindo l’a déclaré, hier: » La Transition n’a pas la légitimité d’engager les réformes administratives et institutionnelles, précisément celle affectant la constitution du 25 février 1992 «

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
*