Mali/ Le Premier Ministre, le Colonel Maïga, parle de nouvelles preuves contre la France

Le premier ministre malien par intérim, le Colonel Abdoulaye Maïga le répète: la France a eu un comportement délictuel au Mali pendant sa présence au nord. Son pays entend le démontrer au Conseil de sécurité de l’ONU.

Le Colonel Abdoulaye Maiga, Premier ministre intérimaire du Mali maintient les accusations de son pays contre la France. Selon lui, le Mali va apporter de nouvelles preuves des accusations portées contre la France, si le Conseil de Sécurité fait droit à sa requête d’une réunion urgente. Il a fait cette affirmation lors de sa première grande sortie médiatique depuis sa nomination.

« Le Mali présentera de nouvelles preuves contre la France devant l’ONU : « Nous avons encore d’autres preuves qui seront présentées à la suite de cette session spéciale, que la le monde découvrent comment un état membre du Conseil de sécurité se comporte », déclare confiant le Colonel Abdoulaye Maïga, chef du gouvernement malien.

Avant Abdoulaye Maïga, le chef de diplomatie malienne, le ministre Abdoulaye Diop accusait la France d’avoir renseigné et armé parfois les groupes terroristes dans le nord. Il avait notamment cité des dates et lieux où les incidents allégués se sont produits. Avec lui, le premier ministre, le Colonel Abdoulaye Maïga et toutes les autorités maliennes veulent dévoiler un gros scandale sur un pays occidental.

Source : Afrikmag