Mali : les projets industriels d’avenir de la transition

En deux ans de gestion, la transition malienne de la refondation, a obtenu des résultats géants en matière d’industrialisation du pays et de rénovation d’industries.

Dans plusieurs secteurs, l’industrialisation connaît un progrès notoire. Soit les autorités ont posé la première pierre ou engagé un financement pour rénover ou réactiver une usine. La liste est loin d’être exhaustive.

A- Secteur minier, industries et commerce

1- Usine de ciment à Nioro
2- Usine de ciment à Dio 2

B-Secteur minerai

3- Usine de raffinerie d’Or (une première dans la sous région)
4- Usine De Lithium (Bougouni)
5- Usine de Diamants (Bougouni)

C- Secteur Energie

1- Centrale thermique
2- Centre de panneaux solaire
3- Sorem (Mines du Mali)
4- Usine de compteur et matériels électriques
5- Poursuite construction du Barrage de Taoussa

Secteur Santé :

1- Hôpital d’émergence

2- Hôpital militaire de référence
3- USINE UMMP (Produits pharmaceutiques)

C- Industrie et commerce

1- Usine de filature (Bamako)

2- Usine de filature (Koutiala)

3- Huicoma de Koulikoro (rénovation)
4- COMATEX

D- Economie numérique

1- Centre de technologie nouvelle génération

E- Equipement et Transport

1- Chemin de fer Bamako-Dakar (réhabilitation)

Avec ce tableau luisant en si peu de temps, sous la houlette du Président de la Transition, tout laisse croire que le gouvernement a su mettre en avant l’intérêt supérieur de la nation. Outre la création des richesses, la création d’emplois contribuera à réduire le chômage et l’insécurité.

Oumar Konate