Au Mali, les religieux appelés à œuvrer à la réconciliation nationale

Au Mali, le gouvernement de transition s’appuie beaucoup sur les responsables religieux pour assurer la cohésion du pays. Du 15 au 21 septembre, ils sont de nouveau sollicités pour une « semaine de la réconciliation ».

Les autorités de la transition malienne ont lancé, jeudi 15 septembre, une « semaine de la réconciliation nationale ». L’objectif est de mobiliser tous les Maliens autour des idéaux de paix, de tolérance, de cohésion et de pardon. Des objectifs ambitieux alors que le pays est depuis plus d’une décennie englué dans une

la-croix.com