AUTONOMISATION DES FEMMES : Le projet SWEDD s’engage pour la scolarisation des filles

Le ministre de l’urbanisme, de l’Habitat, des Domaines, de l’Aménagement du territoire et de la Population, Brehima Kamena, a lancé, le mardi 6 septembre, la 3ème édition de la campagne nationale de communication « Stronger Together » du projet Autonomisation des Femmes et Dividende démographique au Sahel (SWEDD). Placé sous le thème « Scolarisation des filles et leadership féminin », la cérémonie s’est déroulée à Radisson Blu, en présence de la représentante du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Lancé en novembre 2015 avec le soutien financier de la Banque mondiale, le projet SWEDD vise à réduire les inégalités de genre dans la région du Sahel. Il regroupe 13 pays, à savoir : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côté d’Ivoire, Guinée, Mauritanie, Niger, Tchad, Sénégal, Gambie Togo Congo et Mali.

Selon la représentante de l’UNFPA, la campagne Stronger Together se focalise sur le maintien des filles à l’école, l’accès à la formation, à l’emploi, à la lutte contre les violences basées sur le genre, entre autres. A l’en croire, le thème “éducation des filles et leadership féminin” permettra de sensibiliser les communautés pour la prise en compte de la situation particulière des adolescentes.

Pour la circonstance, le ministre Kamena a jugé utile que l’accès des filles à l’éducation reste un enjeu majeur pour le développement au Sahel et en Afrique. A cet effet, il a souligné de renforcer les actions communautaires afin de contribuer à la réduction des vulnérabilités des filles et des femmes dans les zones rurales. Ce projet, poursuivra-t-il, vise à accélérer la transition démographique et à déclencher le dividende démographique au Sahel.

Par conséquent, selon le ministre, cette troisième édition s’appuie sur les résultats des deux premières qui ont permis de mobiliser plusieurs acteurs de changement dont les leaders religieux, les organisations de la société, les jeunes, le pouvoir public et les organisations de femmes.

La cérémonie a pris fin par la prestation musicale de l’Ensemble instrumentale et le Collectif des artistes de la campagne.

M. Sangaré

 

Source: Les Échos- Mali