Lancement officiel du PAC-PME : aider les entrepreneurs à développer une stratégie de croissance

Le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Entrepreneuriat national, Bakary Doumbia a procédé au lancement officiel du Programme d’ Appui à la Croissance des petites et moyennes Entreprises maliennes (PAC-PME) le jeudi 08 septembre 2022, au CNPM. L’objectif visé est de booster l’entrepreneuriat malien. Cette cérémonie d’ouverture a enregistré la présence de l’ambassadeur du Pays-Bas, Marcel Germann et d’autres personnalités. 

Le Mali a une population d’environ 21,5 millions d’habitants caractérisée par son extrême jeunesse, avec 60 % de la population de moins de 25 ans. La jeunesse malienne est confrontée au problème du chômage et du sous – emploi. Sur les cinq dernières années, le taux de chômage tel que défini par l’OIT est d’environ 17 % pour les jeunes de 15 à 24 ans. Le phénomène du chômage des jeunes ne fait que croître et chaque année de nombreux jeunes inondent un marché du travail déjà très saturé. Pour ce faire, l’Ambassade du Pays-Bas cofinance avec l’Ambassade du Danemark au Mali, les projets Fonds d’Appui à la création d’entreprises par les jeunes (FACEJ) et Environnement Propices à l’Entrepreneuriat de Croissance (EPEC). Grâce à ces deux projets, les jeunes entrepreneurs sont formés et habilités à développer leurs idées d’affaires en entreprises réelles. Le projet intitulée Programme d’Appui à la Croissance des petites et moyennes Entreprises (PAC – PME) est une initiative de l’Agence néerlandaise des Entreprises (RVO) qui cible les bénéficiaires de ces deux projets. Le PAC-PME vise à contribuer à l’augmentation des possibilités d’emploi pour les jeunes Maliens à Bamako, et dans les Régions. En effet, le PAC – PME, en tant que projet spécialisé, contribue à la tâche d’aider les jeunes entrepreneurs à se développer et à mieux établir leurs entreprises dans l’environnement économique malien et à devenir des employeurs. Le projet met l’accent sur une nouvelle forme d’accompagnement basé sur le mentorat, dans lequel l’entrepreneur occupe une place centrale. Le ministre de l’Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Entrepreneuriat national, Bakary Doumbia a salué le Royaume du Pays-Bas et le Danemark pour cette initiative. Il a réitéré l’accompagnement de son département pour la réussite de ce projet. Selon lui, la présente cérémonie a pour objectif de rassembler les partenaires impliqués de manière directe et indirecte pour partager en commun la stratégie de mise en œuvre du PAC-PME, d’informer les autorités, les partenaires potentiels, la société civile et les médias sur les modalités d’accès du projet. Pour sa part, l’ambassadeur du Pays-Bas au Mali, Marcel Germann a indiqué que le PAC-PME aide les jeunes entrepreneurs à se développer et a mieux établir leurs entreprises dans l’environnement économique malienne, soutenir le secteur privé en particulier les jeunes. « L’entrepreneuriat bien développé crée des emplois, faire croître l’économie et augmente une perspective de l’avenir du pays. Nous voulons donner aux jeunes la possibilité de faire croître leurs propres entreprises » déclare le diplomate, Marcel Germann.

PAC – PME se charge de livrer des entreprises plus établies, résilientes aux évolutions de l’environnement des affaires maliennes, et capables d’offrir des possibilités d’emploi à leurs promoteurs ainsi qu’à leurs futurs employés. L’objectif finale du programme PAC-PME contribue à l’augmentation des possibilités d’emploi pour les jeunes maliens et d’augmenter le chiffre d’affaires des PME ciblés avec une moyenne de 25 % pour 100 entrepreneurs, dont 40 % de femmes. Par ailleurs, la stratégie consiste à renforcer les compétences commerciales des entrepreneurs par le biais de mentorats. Il s’agit aussi de comprendre les obstacles à la croissance pour les petites entreprises et les entreprises en croissance au Mali.

Falaye Sissoko

Source: Canard déchainé