Mahmoud Dicko à nouveau dans son manteau d’autorité morale

Décidément la politique colle à la peau du célèbre imam de Badalabougou. Après avoir maintes fois annoncé son retour à la mosquée – dont il ne se sert guère moins comme vecteur de propos alambiqués, Mahmoud Dicko ne rate jamais l’occasion de marquer son renouement avec la scène politique.

Sa rupture d’avec le M5-RFP lui a certes imposé un recul forcé, mais son flirt avec les milieux et domaines politiques viennent d’être confortés par de nouvelles fréquentations susceptibles de déboucher sur un bail nouveau avec d’autres tendances de la classe politique malienne. Il s’agit notamment de ses anciens adversaires du camp opposé, lesquels paraissent bien partis pour devenir ses nouveaux partenaires. C’est du moins la teneur de la rencontre qu’il a récemment eue avec le Cadre des partis et regroupements politiques pour une Transition réussie aussitôt mué en Cadre des partis pour le retour à l’ordre constitutionnel. Au sortir de ladite rencontre, les visiteurs n’ont pas tari d’éloges en créditant leur hôte des mêmes vertus que jadis ses anciens partenaires et compagnons. Le président d’honneur de la CMAS a été présenté, en clair, comme un homme clairvoyant dont les sages conseils seront toujours utiles. Comme qui dirait que Mahmoud Dicko est sur le point d’enfiler à nouveau le manteau d’autorité morale au détour duquel il pourrait tirer les ficelles d’une vague de contestations qui semble pendre au nez de la Transition actuelle.

La Rédaction

Source: Le Témoin