San : Messe d’adieu à Mgr Jean Gabriel Diarra

Monseigneur Jean Gabriel Diarra, précédemment Évêque de San, décédé le 28 octobre dernier à l’Hôpital Mali—Gavaro de Bamako, a reçu, samedi, l’hommage de la nation malienne, au Stade Sékou Dembélé de San, a constaté l’AMAP.

 

Mgr Jean Gabriel Diarra a été accompagné en sa dernière demeure par plusieurs évêques, collaborateurs, parents et autres personnalités dont les ministres de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah, et des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Amadou Omar Hass Diallo, le gouverneur de la région de Ségou,  l’ancien Premier ministre du Mali,  Moussa Mara.

Les préfets et sous préfets des Cercles de San et de Tominian, des députés élus dans la circonscription électorale de San et d’autres personnalités politiques locales et régionales étaient, aussi, présents.

La messe d’adieu  à l’endroit de cet homme de Dieu a été présidée par Mgr Jonas Dembélé, président de la Conférence épiscopale du Mali et évêque de Kayes. Dans son homélie,  Mgr Dembélé a rappelé la mission des apôtres, à l’image de Mgr Jean Gabriel Diarra. Il a souligné, à cet effet, que « s’approcher de Jésus Christ, c’est s’approcher du mystère de Dieu, mais c’est, aussi, s’approcher de l’être humain, de sa propre humanité et de l’humanité de l’autre quel qu’il soit.

Mgr Jean Gabriel Diarra,  selon l’évêque de Kayes,  « s’intéressait à tout ce qui fait partie d’une vie humaine, avec ses joies et ses peines, dans les chantiers immenses de l’annonce de l’évangile et de la propagation de la foi ».

Au moment des prières et des bénédictions, l’eucharistie a été célébrée sans témoignage , selon la volonté exprimée par Mgr Jean Gabriel Diarra, dans son testament spirituel.

L’Absoute, la prière qui termine une cérémonie funèbre dans la liturgie catholique, a été dirigée par Mgr Joseph Sama, évêque de Nouna, au Burkina Faso. Le corps de Mgr Jean Gabriel Diarra a été ensuite conduit dans sa cathédrale où il a été enseveli.

Le ministre des Affaires religieuses et du Culte et son collègue de l’Administration territoriale et de la Décentralisation ont,  au nom du président de la République, présenté leurs condoléances à la famille du défunt,  à ses collaborateurs et à tout le peuple malien.

Ils ont affirmé que c’est une perte douloureuse pour le Mali puisqu’il s’agit de celle d’un homme qui a marqué son passage sur terre en cultivant la paix,  le bon vivre ensemble et, surtout , en propageant  la parole de Dieu.

Au nom  du président de la République, Mgr Jean Gabriel Diarra, a été élevé au rang d’Officier de l’Ordre National du Mali,  à titre posthume, par le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah.

NC/MD

(AMAP)

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *