Coup de théâtre dans l’affaire Pogba, ces révélations accablantes

L’affaire Paul Pogba a pris un nouveau tournant. Ce mercredi soir, le frère du joueur, ainsi que quatre autres personnes, ont été placés en garde à vue. Ils sont soupçonnés d’avoir essayé d’extorquer, mais aussi d’avoir séquestré le champion du monde français. Ce jeudi, France Info fait de nouvelles révélations accablantes.

A quelques semaines de la Coupe du monde au Qatar, Didier Deschamps se serait bien passé de cette affaire. Cadre de l’équipe de France, Paul Pogba est au coeur d’une incroyable affaire familiale. Durant le mois d’août, son frère, Mathias, publiait une vidéo sur les réseaux sociaux afin de s’en pendre au milieu de terrain de la Juventus. Il l’accuse notamment d’avoir fait appel à un marabout pour ensorceler Kylian Mbappé. Des propos diffamatoires pour le joueur de la Juventus. « Les déclarations récentes de Mathias Pogba asur les réseaux sociaux ne sont malheureusement pas une surprise. Elles s’ajoutent à des menaces et des tentatives d’extorsion en bande organisée contre Paul Pogba » avait confié Paul Pogba par le biais de l’un de ses avocats.

Mathias Pogba placé en garde à vue

Ce mercredi, cette affaire a pris une autre tournure. Mathias Pogba ainsi que quatre autre personnes ont été interpellés en région parisienne. Ils sont soupçonnés d’extorsion et de séquestration sur Paul Pogba. Selon les enquêteurs, l’un des hommes interpellés est soupçonné de s’être rendu au centre d’entraînement de la Juventus pour faire pression sur le milieu de terrain, mais surtout d’avoir réclamé un acompte de trois millions d’euros sur les 13 millions exigés mais aussi d’avoir fait entrer deux hommes cagoulés armés de fusils d’assaut

Les suspects nient les faits

Selon les informations de France Info, le frère de Paul Pogba s’est rendu de lui-même aux policiers de l’Office central de lutte contre le crime organisé, à Nanterre. Mais il continue à nier les faits reprochés, tout comme les quatre homme placés en garde à vue. D’ailleurs, l’une des personnes interpellées présenterait un casier judiciaire très favorable.

L’un de suspects voulait quitter le pays

Agé d’une quarantaine d’années, l’un des hommes interpellés aurait fait plusieurs années de prison pour tentative d’homicide. Selon France Info, il s’apprêtait à quitter la France, ce qui a poussé les enquêteurs à accélérer l’enquête et à interpeller les hommes. Les trois autres sont aussi connu de la police, mais pour des délits mineurs. De nouvelles révélations, qui ne font pas les affaires de Mathias Pogba.