Ligue des champions : malmenés face au Maccabi Haïfa, les Parisiens poursuivent tout de même leur sans-faute

Le PSG s’est imposé (3-1) dans la douleur, mercredi, grâce à des buts de son trio magique, Messi-Neymar-Mbappé, sur la pelouse du Maccabi Haïfa.

Si le score pourrait laisser croire à une victoire acquise assez facilement par le Paris-Saint-Germain (PSG), ce fut plus laborieux sur le terrain. Bousculés par le Maccabi Haïfa, mercredi 14 septembre, lors de leur deuxième match de la phase de poules de la Ligue des champions, les Parisiens s’en sont remis au talent de leur trio offensif – Messi-Neymar-Mbappé – pour trouver la faille et ramener les trois points de leur déplacement en Israël (3-1).

Face à l’équipe supposée la plus faible du groupe H, la nette domination du PSG tant attendue ne s’est pas produite. Surpris par l’intensité, l’envie et la justesse technique de leurs adversaires, les Parisiens ont mis du temps pour rentrer dans la rencontre.

Ils ont été avertis, à plusieurs reprises, par des occasions dangereuses de l’équipe israélienne. Et alors que Kylian Mbappé manquait ses duels avec le gardien, le Maccabi ne s’est pas fait prier pour ouvrir le score ; profitant d’une défense poreuse, Tjaronn Chery poussait le ballon au fond des filets et enflammait encore un peu plus le stade Sammy-Ofer (24e).

Lire aussi : Le PSG commence bien son voyage en Ligue des champions après sa victoire contre la Juventus

Sans doute réveillés par ce but, les Parisiens sont repartis de l’avant. En difficulté jusque-là et bien pris au marquage, Lionel Messi s’est avéré opportuniste pour reprendre une frappe contrée de Mbappé et égaliser (37e). Pas que quoi faire oublier cette première période terne pour les Rouge et Bleu, en manque de maîtrise, avec énormément de ballons perdus et beaucoup de suffisances dans les transmissions.

Lionel Messi en détonateur

La situation ne s’est pas arrangée au retour des vestiaires, face à des Verts remontés et bien décidés à mettre en difficulté l’un des prétendants au trophée. Trop attentiste, la défense parisienne a subi plusieurs occasions, avant que Messi ne sonne la révolte.

Moins marqué à la culotte qu’en première période, par des adversaires peut-être plus empruntés physiquement, l’Argentin a eu le temps de se retourner, de progresser avec le ballon et de lever la tête pour servir Kylian Mbappé, auteur du deuxième but (69e). Finalement, pour parachever cette victoire en trompe-l’œil, Neymar est venu ajouter une troisième réalisation (88e).

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés L’Olympique de Marseille n’y arrive toujours pas en Ligue des champions

« Je pense qu’on a bien débuté, on a mis de l’intensité, mais on s’est fait un peu endormir, a analysé Kylian Mbappé à l’issue de la rencontre, au micro de Canal+. Ensuite, on a bien réagi et on a mis notre jeu en place. C’est vrai que ce trio offensif, il faut savoir en profiter. J’espère qu’on va continuer à marquer tous les trois, ça veut dire qu’on gagnera les matchs. »

Ces trois buts parisiens permettent en tout cas au PSG de remporter une première victoire en six déplacements en Ligue des champions et de conserver la première place du groupe H, à égalité avec Benfica, tombeur de la Juventus Turin (2-1).

Source: Le Monde