OM – Rennes : c’est le grand retour de Steve Mandanda

Après de longues années de bons et loyaux services, de capitanat, de titres, de joies et de peines, Steve Mandanda va retrouver l’Olympique de Marseille. Mais sous les couleurs du Stade Rennais.

 

« Les Histoires d’amour finissent mal… en général. » C’est un titre de film réalisé par Anne Fontaine au début des années 1990 et c’est devenu une sorte de vieille rengaine. Celle entre Steve Mandanda et l’OM, après de nombreuses années passées ensemble, ne s’est ni bien terminée, ni mal, plutôt dans une sorte d’anonymat.

Lors de sa dernière saison, le portier international français, pourtant capitaine, a été rétrogradé dans la hiérarchie des gardiens. Jorge Sampaoli lui préférait alors l’Espagnol Pau Lopez. Ce dernier a toujours loué l’exemplarité de l’ancien Havrais, qui n’avait fait d’infidélité à l’OM qu’à une reprise en s’essayant, sans succès, à Crystal Palace. Pisté par Nice depuis de longs moments, c’est finalement le Stade Rennais qui allait avoir ses faveurs l’été dernier.

Mais, ce dimanche, El Phenomeno va retrouver un stade, qui l’a érigé à juste titre en héros, sous les couleurs d’un rival pour le podium. Rien de simple donc pour cette légende du club. Présent en conférence de presse, Pape Gueye a expliqué ce qu’il attendait : « avec Steve, personnellement, on échange souvent. Sur les réseaux, sur nos numéros. Je l’ai félicité il n’y a pas longtemps pour sa passe décisive. Je suis très proche de lui, il m’a beaucoup aidé à mon arrivée. Steve, c’est Steve, on sait tout ce qu’il a fait pour le club, l’amour qu’il a eu et qu’il a toujours pour le club. Je sais que les supporters vont l’accueillir comme il se doit pour son retour, chez lui. »

« Il m’a dit que si je marquais contre lui, il allait me tuer. J’espère que, si je joue, je vais marquer ! »

Évidemment, les questions ont fusé en conférence de presse, mais le milieu sénégalais a expliqué l’impact qu’a eu le départ de Mandanda sur le vestiaire : « Steve m’a beaucoup parlé. J’ai joué avec une personne proche de sa famille. Il était au Havre, il est parti jeune, il sait ce que ça fait que d’arriver dans un club comme l’OM. Ce que tu peux voir à la télé, comment est Steve ? Il est adorable. C’est un grand frère. Il m’a toujours protégé, aidé, comme Dimitri. Je suis content de ce qu’il fait. On était tous déçus de son départ. Mais c’est un choix personnel. Je suis très content de le revoir. Cela va me faire bizarre de jouer contre lui. Il m’a dit que si je marquais contre lui, il allait me tuer. J’espère que, si je joue, je vais marquer ! »

Une chose est sûre et certaine, les Olympiens, enfin ceux qui l’ont connu dans le club, ne vont lui faire aucun cadeau. « Si je veux marquer, je vais marquer. Je suis arrivé il y a deux ans, vous savez tous son importance ici. Mais un match reste un match. On se chambrera après. Je suis très content qu’il revienne dans ce Vélodrome. C’est quelqu’un de bien. Il mérite tout ce qu’il lui arrive. C’est avec plaisir qu’on va le retrouver », a conclu Pape Gueye. Cela promet de belles retrouvailles dimanche à 15h.

Source : Foot Mercato