PSG-Juventus : déjà le temps des retrouvailles pour Angel Di Maria

Angel Di Maria est toujours un joueur de très haut-niveau et son récent transfert à la Juventus le confirme. Malgré sa blessure (déchirure des abducteurs) lors de son premier match officiel avec la Vieille Dame, pour la 1ère journée de Serie A durant lequel il a été décisif à deux reprises, El Fideo a joué deux bouts de matches depuis et il devrait donc être dans le groupe face au Paris Saint-Germain. Mais avant ça, faisons un retour sur son début de saison.

Peu de joueurs peuvent se targuer d’avoir eu sa carrière. Angel Di Maria a joué dans les meilleurs championnats et dans les plus grands clubs du monde notamment lors de son passage au Real Madrid. Il a presque toujours réussi à gagner sa place, sauf à Manchester United, alors qu’il a été souvent confronté à des effectifs avec une pléthore de stars comme au Paris Saint-Germain par exemple. À la Juventus, il n’échappe pas à cette habitude et il semble prêt à intégrer le onze de Massimiliano Allegri sur la durée si son corps le laisse tranquille. À 34 ans, l’Argentin a une année charnière à disputer pour le club turinois avec lequel il est lié seulement jusqu’en juin prochain (une année supplémentaire en option étant intégré dans son contrat).

El Fideo s’est d’ailleurs très rapidement intégré à l’effectif juventini. Dès le premier match amical de la Vieille Dame, l’ancien Parisien a inscrit sa première réalisation personnelle avec son nouveau club. Quelques jours plus tard, l’Argentin était à l’initiative du premier but des Bianconeri contre le Deportivo Guadalajara. Son corner téléguidé, dont il a le secret, arrivait sur la tête de Federico Gatti qui trouvait le poteau mais Marco Da Graca avait bien suivi pour conclure de près. Durant les matchs amicaux suivants, l’ailier virevoltant se fit plus calme, jusqu’à ses débuts officiels en Serie A donc. Son premier match dans le championnat italien fut l’occasion parfaite pour lui de prouver, si c’était encore nécessaire, qu’il est encore un joueur de très haut niveau.

Un premier match de toute beauté et puis s’en va

Dynamiteur dans l’âme, pas avare en effort, toujours prêt à se sacrifier pour le collectif, El Fideo a marché sur la rencontre avant de devoir sortir à cause d’une blessure musculaire malheureuse. En moins de 66 minutes, il avait déjà marqué et offert une passe décisive à Dusan Vlahovic. L’international argentin a raté les deux matches suivants afin de se soigner, Massimiliano Allegri et tout le staff médical turinois ne voulant prendre aucun risque avec lui. Pour son retour, il est rentré en jeu lors de la victoire des Turinois contre la Spezia (2-0, 4ème journée). Et ce weekend, la Vieille Dame n’a pu faire mieux que le match nul contre la Fiorentina (1-1, 5ème journée). Une partie durant laquelle l’Argentin a été remplacé à la pause par Mattia De Sciglio, qui possède un profil beaucoup plus défensif, quand son entraineur a procédé à un remaniement tactique.

Suffisant pour lui assurer une place de titulaire contre le PSG en Ligue des Champions ? Pas sûr. Néanmoins, il restera à coup sûr une option offensive non négligeable pour l’entraineur transalpin de la Juventus au moment de faire sa composition ou bien de le faire rentrer sur le terrain du Parc des Princes en tant que remplaçant. En tout cas, les supporters du club turinois peuvent se réjouir d’avoir un si bon élément dans leur équipe. À quelques semaines de la Coupe du Monde, s’il est sur le pré mardi soir, il y a fort à parier qu’Angel Di Maria voudra prouver qu’il mérite sa place, même à 34 ans, au sein de l’équipe d’Argentine. Et qu’il aurait même mérité d’être prolongé une année supplémentaire au Paris Saint-Germain. D’ailleurs ne dit-on pas que la vengeance est un plat qui se mange froid ? El Fideo aura au moins la possibilité de répondre sur le terrain à son ancienne équipe.

 

Source: footmercato.Net