Shakhtar : la pépite Mykhaylo Mudryk met tout le monde à ses pieds

Nouveau phénomène du football ukrainien qui a éclaboussé de son talent le Shakhtar Donetsk la saison dernière, Mykhaylo Mudryk confirme en devenant à 21 ans la star de son équipe. Malgré la guerre qui ravage son pays, le virevoltant ailier ukrainien dont le style rappelle Neymar voit sa cote atteindre des plafonds et les clubs sont déjà à l’affût.

Mykhaylo Mudryk n’a que 21 ans et n’est qu’au début de sa carrière, mais il a déjà un point commun avec certains grands noms du football. Comme Ronaldinho, Alessandro Del Piero ou encore Andrés Iniesta, il a été applaudi par l’Estadio Santiago Bernabeu alors qu’il ne portait pas le maillot merengue. 3 novembre 2021, le Shakhtar Donetsk s’incline face au Real Madrid dans l’antre de la Casa Blanca mais livre une prestation très honorable. Dans ce match, un joueur a toutefois marqué la rencontre de son talent et il portait un maillot orange : Mykhaylo Mudryk. Dribbles, débordements, passes lasers, crochets, le natif de Krasnograd livre ce soir-là une prestation de choix et le temps semble avancer au ralenti quand le ballon arrive dans ses pieds. Ce soir-là Mykhaylo Mudryk a offert ses salutations aux hautes sphères du football et a depuis continué les présentations.

2022, l’année de Mudryk

«Mudryk est notre Vinicius Junior. Vous pourriez dire ça. Il y a peu de joueurs avec de telles qualités. Nous travaillons avec lui jour et nuit, et il a beaucoup changé ces derniers temps. Et Mudryk a mérité sa place» notera même avant la rencontre le directeur sportif du Shakhtar Donetsk, Darjo Srna, de manière prophétique pour Sport. Depuis tout s’est accéléré pour le joueur né le 5 janvier 2001. Parvenant à prendre la place de titulaire en tant qu’ailier gauche, il livrera une première saison solide avec 2 buts et 9 offrandes en 19 matches. Enfin devenu titulaire au fil de la saison, il avait reçu le plus beau des hommages de la part de son coach Roberto De Zerbi très rapidement.

«J’ai besoin non seulement de gagner l’Ukrainian Premier League et la Coupe d’Ukraine, de bien jouer en Ligue des champions, mais aussi d’éduquer les jeunes joueurs. Myhkaylo Mudryk est l’un des meilleurs jeunes footballeurs. Si je ne l’amène pas à un niveau supérieur, je considérerai cela comme une défaite personnelle» lâchait le coach italien il y a maintenant un an. Malheureusement si le passage de 2021 à 2022 a été excellent sportivement pour Mykhaylo Mudryk, il n’en est pas de même pour son pays. Envahie par l’attaque militaire de la Russie, l’Ukraine est en pleine guerre depuis fin février. Si le contexte n’est pas réjouissant et que la dernière saison de Premier League Ukrainienne n’est pas allée à son terme, Mykhaylo Mudryk peut au moins se satisfaire d’avoir découvert la sélection. Et si la défaite contre le Pays de Galles (1-0) en barrages de la Coupe du monde 2022 ne lui a pas permis de se qualifier pour la grande messe du football qui se tiendra dans plus d’un mois, Mykhaylo Mudryk a encore gagné en exposition.

Un mercato agité, une Ligue des Champions animée

Suivi depuis longtemps par Brentford qui n’obtient toutefois pas ses faveurs, l’ailier ukrainien a vu d’autres clubs se positionner. Le Bayer Leverkusen a longtemps été en pole position, mais un problème de visa cumulé à la volonté du Shakhtar Donetsk de le conserver a mené le dossier dans une impasse. Finalement, un club français a tenté sa chance pour le Neymar Ukrainien. Comme nous vous l’avons révélé, Nice a tenté sa chance et a même formulé une offre de 20 millions d’euros aussi éconduiteFinalement resté au Shakhtar Donetsk, il est estimé entre 50 et 60 millions d’euros par son club qui profite de l’intérêt croissant des clubs de Premier League. Everton, Arsenal, Liverpool ou encore Newcastle ayant été évoqués.

En attendant son départ vers l’Europe de l’Ouest, Mykhaylo Mudryk est un symbole fort pour l’Ukraine dans ces moments terribles pour le pays. Représentant l’espoir de jours meilleurs, le virevoltant blond aux tatouages et au serre-tête le rend bien à son pays et à son club. «Beaucoup de jeunes footballeurs rêvent d’accéder au championnat de haut niveau, je ne fais pas exception. Je me fiche de ce qu’ils écrivent sur Internet, je ne suis pas les rumeurs, mais je suis complètement concentré sur les matches du Shakhtar et de l’équipe nationale d’Ukraine. J’ai un contrat valide avec le Shakhtar, je me concentre sur l’accomplissement des tâches confiées par le club. Bien sûr, s’il y a une opportunité, je regarde les matchs des grands championnats. Le Bayern joue très bien. Comme toujours, du grand football est montré par Manchester City. Mais j’aime vraiment le jeu d’Arsenal. Il y a un entraîneur talentueux, de jeunes joueurs de football forts individuellement qui jouent un football bon et moderne» expliquait-il d’ailleurs dans des propos recueillis par Tribuna.

Quand on voit son début de saison, son implication n’est pas à remettre en question. Même s’il n’a pas encore marqué en championnat (4 matches disputés), il a délivré 4 offrandes, dont 3 lors du dernier match en moins de 45 minutes lors d’une victoire 6-1 contre le Metalist Kharkiv. En Ligue des Champions c’est encore mieux puisqu’il a marqué et délivré deux offrandes contre le RB Leipzig lors d’une victoire 4-1 et a inscrit le but de l’égalisation contre le Celtic au match suivant (1-1). C’est donc tout naturellement que le match contre le Real Madrid de ce mercredi s’annonce comme un nouveau révélateur pour le grand talent ukrainien. Surtout vu sa dernière venue dans la capitale espagnole. Un lieu où sa principale inspiration est d’ailleurs devenue une légende du football. «Je suis plus à l’aise pour jouer plus près de la ligne de touche, où je peux réaliser tout mon potentiel en un contre un. J’ai beaucoup plus d’espace quand je joue sur l’aile, où je peux créer encore plus d’occasions. Il y a plus de joueurs dans la partie centrale du terrain, mais là aussi je peux jouer normalement. Ronaldo m’inspire sur le dévouement et la confiance en moi. J’aime son style de jeu. Je me sens sur le terrain de la même manière que lui en tant qu’ailier» a d’ailleurs révélé Mykhaylo Mudryk dans des propos relayés par Tribuna. Déjà bluffé par le prodige ukrainien un an plus tôt, le Real Madrid est prévenu !

Source: footmercato