Ménaka : les cours suspendus suite à l’assassinat d’un enseignant

La synergie locale des syndicats de l’éducation de Ménaka a décider d’arrêter les cours du jeudi 10 novembre au mardi 15 novembre inclus. La synergie explique cette décision par les assassinats de leur collègue Sidi Ag Assoulta, conseiller au CAP de Ménaka et de son fils à leur domicile le mercredi 9 novembre.

 

Aux autorités de la région, la synergie l’ouverture d’une enquête impartiale afin d’arrêter les auteurs, la sécurisation des enseignants et de leurs familles ainsi que la sécurisation de l’espace scolaire.

La région de Ménaka est en proie depuis le mois de mars à une grande insécurité avec une offensive de l’Etat Islamique au Grand Sahara. Les combats font rage depuis quelques entre l’EIGS et le JNIM pour le contrôle de plusieurs localités.

Source : Journal du Mali