3ème réunion du Comité de Gestion du Fonds de Développement Durable : examen et d’analyse préliminaire des soixante-dix-huit (78) projets.

Le secrétaire général du ministère de l’Économie et des Finances M. Soussourou Dembélé a présidé la 3ème session du Comité de Gestion du Fonds de Développement Durable (FDD) dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger, ce mercredi 09, décembre 2020 à Bamako, en présence des membres du secrétariat technique du fonds et des membres du comité de gestion.
« La tenue de cette réunion rentre dans le cadre de la validation des projets pour l’opérationnalisation du volet développement de l’accord pour la paix et la réconciliation. Il s’agira pour nous d’examiner et de valider le rapport préliminaire d’analyse des projets soumis au financement du FDD afin de les soumettre au Comité de Pilotage pour financement » a déclaré M. Soussourou Dembélé Président du Comité de Gestion lors d’ouverture de la session.
Crée suivant la Loi n°2018-008 du 12 février 2018, le FDD est destiné au financement des projets et programmes dans le cadre du développement équilibré de l’ensemble des régions du Mali. Il est régi par des organes d’administration, de gestion et d’un Secrétariat Technique composé des cadres de la Direction Nationale de la Planification du Développement et de la Direction Générale des Collectivités Territoriales.
Dans le cadre de l’utilisation des ressources disponibles du FDD, le Ministre de l’Économie et des Finances à travers la lettre n°01183/MEF-SG du 16 mars 2020 a procédé au lancement du 1er appel à la soumission des propositions des projets au financement du FDD.
À cet effet, le Secrétariat technique du FDD a conduit, du 08 juin au 03 juillet 2020, les travaux d’examen et d’analyse préliminaire des soixante-dix-huit (78) projets soumis par les Collectivités Territoriales et les départements ministériels sur la base des trois principales grilles du Manuel adopté par le Comité de Pilotage du FDD.
Ainsi, quarante-quatre (44) projets ont été classés « Pertinents » pour 6 projets « Peu Pertinents » et 28 projets « Non Pertinents ». La répartition des projets par axe du FDD est dominée par l’Axe II : Développement des Infrastructures. Il est suivi de l’Axe III : Développement Économique et de l’Axe I : Amélioration de la Gouvernance Globale.
Les projets des Collectivités Territoriales classés « Pertinents » sont au nombre de 27 identifiés dans neuf (09) des onze (11) régions administratives, 06 projets classés « Peu Pertinents » et 20 projets classés « Non Pertinents ». Les projets classés « Pertinents » sont dominés par des travaux d’aménagement hydro agricoles (11 projets), de construction/réhabilitation de routes et/ou pistes (08) et d’approvisionnement en eau Potable (04). Les quatre (04) autres projets sont répartis entre les travaux de construction d’abattoir (Mopti), de marché moderne (Sikasso), d’Aérogare (Gao) et de développement d’Élevage (Tombouctou).
Concernant les vingt-cinq (25) projets soumis à travers les ministères sectoriels, dix-sept (17) ont été classés « Pertinent » pour les huit (08) projets classés « Non Pertinents ». Les projets classés « Pertinents » sont constitués des travaux de construction/réhabilitation de routes (05), d’aménagement de barrages hydroélectriques (02), de construction de port sec et voie ferroviaires (02), d’aménagement hydro agricole (01), Santé/Education/Eau (05) et d’infrastructures de logement (02).
À l’issue de la rencontre, les recommandations du Comité de Gestion inscrits dans le rapport préliminaire d’analyse des projets qui seront soumis au financement du FDD seront présentées au Comité de Pilotage (présidé par le Premier ministre) pour approbation, conformément au manuel de procédure du fonds.
——————————
Qu’est-ce que c’est que le Fonds de Développement Durable (FDD) ?
Crée suivant la Loi n°2018-008 du 12 février 2018, le FDD est destiné au financement des projets et programmes dans le cadre du développement équilibré de l’ensemble des régions du Mali. Il est régi par des organes d’administration, de gestion et d’un Secrétariat Technique composé des cadres de la Direction Nationale de la Planification du Développement (DNPD) et de la Direction Générale des Collectivités Territoriales (DGCT).
Pour permettre le relèvement économique des régions du nord du Mali, conformément aux dispositions du Titre IV « Développement socio-économique et culturel » de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, le Gouvernement du Mali a élaboré et validé le document de la Stratégie Spécifique de Développement intégré des Régions du Nord en juillet 2017. À l’article 34 du titre IV de l’Accord signé à Bamako les 15 mai et 20 juin 2015, il est stipulé que la Stratégie Spécifique de Développement élaborée par les parties prenantes dans le cadre de la création de la Zone de Développement des régions du Nord est financée par le FDD.
Ainsi, pour l’utilisation des ressources disponibles du FDD, le Ministre de l’Économie et des Finances a transmis à ses homologues Ministres, les Gouverneurs des régions et du district ainsi qu’aux Présidents des Conseils régionaux, des Autorités Intérimaires et Collèges Transitoires, la lettre n°01183/MEF-SG en date du 16 mars 2020 relative à l’appel à la soumission des propositions des projets au financement du FDD au plus tard le 29 avril 2020.
À cet effet, le secrétariat technique du FDD composé des cadres de la DNPD et de la DGCT a conduit du 08 Juin au 03 Juillet 2020, les travaux d’examen et d’analyse préliminaire des 78 projets soumis par les Collectivités Territoriales du niveau régional et les départements ministériels sur la base des outils du manuel de gestion du Fonds.
#FDD #Accord_pour_la_Paix_et_la_Réconciliation_au_Mali_issu_du_processus_d_Alger
Ministère de l’Économie et des Finances du Mali