Le président de l’OCLEI, Moumouni Guindo à propos des trois fonctionnaires épinglés “Lorsque le jugement sera prononcé définitivement, leurs biens doivent être saisis et rendus à l’Etat”

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*
*