Mali : quel avenir pour Choguel Maïga ?

Depuis son AVC, survenu le 10 août, Choguel Maïga n’est plus réapparu en public. Et encore moins à la primature, où le colonel Abdoulaye Maïga continue d’assurer son intérim.

 

Voici près de deux mois que Choguel Kokalla Maïga, le Premier ministre malien, a été mis au repos forcé. Quelques jours après l’AVC dont il avait été victime, le gouvernement annonçait son retour imminent. Aujourd’hui, plus aucune information ne filtre sur son état de santé.

Éprouvé par « quatorze mois de travail sans répit » et « des journées de quinze heures », Choguel Maïga a vacillé le 10 août. Longtemps en convalescence, celui qui reste officiellement le chef du gouvernement mais dont l’intérim est assuré par le colonel Abdoulaye Maïga (par ailleurs ministre de l’Administration territoriale et porte-parole du gouvernement) a quitté à la fin de septembre la clinique Pasteur, à Bamako. On le dit de retour dans sa résidence de fonction, à proximité du boulevard de l’Indépendance.

Source : Jeune Afrique