« Mieux vaut pleurer à Dubaï qu’à Sabalibougou » : la place des petits amis menacée par les « sugar daddys »

Les « sugar daddys », ces vieux qui entretiennent des relations avec des jeunes filles, détrônent parfois les petits amis.

 

Tout est parti d’un tweet dans lequel une fille envoie un même message à son petit ami et à son suggar daddy. La fille évoque son téléphone tombé dans l’eau. Le sugar daddy lui demande directement le prix. Le petit ami lui dit de le mettre dans le sac de riz.  Il s’en est suivi de nombreuses blagues défendant les sugar daddys. Nous devons reconnaitre que beaucoup de filles raffolent actuellement de ces vieux qui sont prêts à leur offrir tout ce qu’elles veulent.

Nous rencontrons chaque fois des piques faites aux filles. Mais aujourd’hui, c’est tout le contraire : les jeunes hommes sont fâchés parce qu’on a touché à leur virilité en la comparant avec celle des vieux. Blessés dans leur amour propre, ils sortent des statuts WhatsApp faisant l’apologie du bonheur indépendamment de l’argent. Pour eux, si les vieux peuvent donner du matériel, eux à leur tour peuvent donner amour, tendresse et surtout la satisfaction au lit. Ce qui est bien dans l’affaire, c’est que les jeunes sont conscients de leurs limites et surtout de ce qu’un homme stable financièrement peut apporter.

Renversement de la pyramide

« Mieux vaut pleurer à Dubaï qu’à Sabalibougou », disent certaines jeunes filles. Beaucoup d’entre elles sont catégorisées par les hommes comme des matérialistes. Elles, également, supposent que tous les hommes sont des menteurs, et qu’il faut trouver un homme mûr et stable financièrement pour ne pas perdre son temps à chercher des sentiments qui n’existent pas.

Pour certaines filles, l’amour n’existe plus comme dans les contes de fée. Quant aux relations avec des jeunes, nous pouvons dire que les filles se sont réveillées du cauchemar. Beaucoup de filles se sont retrouvées déçues après des relations amoureuses. Auparavant, elles étaient considérées comme les plus douces et les plus fidèles dans leur couple. Si une relation avec un jeune peut aboutir à un foyer, « celle avec un vieux donne la paix du cœur et de l’argent », estime une amie.

Une relation dans laquelle on n’a pas la paix du cœur est synonyme de sinistre. Par contre, dans une relation avec un suggar daddy, les responsabilités sont définies : chacun connait sa place et l’assurance est surtout la paix du cœur et la stabilité financière. Les filles, maintenant que vous savez, à vous de faire le bon choix.

Source : Benbere