Edition : Oury au coin du feu

“Nagnouma la Mystérieuse », un livre de conte pour enfants écrit par la jeune auteure Oury Koné et publié par l’édition « Cauris ». La semaine dernière, à l’Institut français du Mali (IFM), une conférence-débat entre l’auteure et les enfants, où elle a parlé de son ouvrage, les raisons qui l’ont poussée à écrire et un peu le contenu.

 

Assise devant des enfants, à l’Institut français, elle revient sur le récit transcrit en livre « Nagnouma la Mystérieuse ». Dans son conte, Nagnouma, est une fille d’un génie, dotée par conséquent de pouvoirs surnaturels. Nagnouma était très belle, la plus belle de son village ; mais ne participait ni aux cérémonies sociales (baptêmes, mariages)  ni aux jeux entres jeunes filles au clair de la lune. Car elle avait une longue queue qu’elle dissimulait majestueusement dans son long fauteuil.

Un jour, mécontente que sa fille n’ait pas exécuté sa commission, sa mère la sermonna et dévoila maladroitement son secret devant son auditoire qui venait régulièrement prendre conseil auprès d’elle. Blessée dans son amour-propre, elle fait descendre sècheresse et chaleur sur le village. Sa mère, les anciens du village, la supplièrent en vain. Elle n’obtempéra pas. Mais face à ses amis, elle accepta et fit venir la pluie dans le village longtemps sevré d’eau. Et le village retrouva une vie normale. Les enfants étaient tous contents pour ce beau récit « Nagnouma la Mystérieuse ».

En outre, elle a précisé avoir apporté quelques retouches au conte original pour faire passer des messages qu’elle a trouvés important. A ses dires, ces retouches ont trait à la personnalisation du personnage et au niveau de l’issue du conte. Avant d’affirmer que la version originale du conte décrit seulement Nagnouma comme une belle jeune fille, elle y a ajouté les traits de la beauté : chevelure longue, dents magnifiques et éclates, nez droit etc. Mais aussi au niveau de la situation finale dans laquelle, elle a substitué l’amitié à l’amour, célébré dans la version originale, pour mettre en valeur celle-ci.

Selon l’auteure, cet ouvrage est la réalisation d’un rêve d’enfant. Oury, confiée à sa grande -mère à l’âge de 8 ans, celle-ci dit-elle, lui racontait beaucoup de contes. Ce qui développa en elle une passion  pour les contes.

« Adulte, je me suis dit que si des contes comme Cendrillon, Blanche neige, Petit poussin, m’ont fait voyager dans des univers loin du mien, pourquoi ne pas faire voyager d’autres dans notre pays, les faire découvrir ce pan important de notre patrimoine culturel qu’est le conte », a-t-elle raconté. Le livre est disponible sur tous les points de vente à 6 500F CFA partout à Bamako.

A rappeler que cette causerie-débat s’inscrit dans une tournée littéraire qui a conduit respectivement la jeune auteure, Oury Koné, dans les collèges d’enseignements privé, Wa Kamissoko, Cheick Modibo Diarra, les futurs, les Sequoias et cette semaine à l’Institut français du Mali. Dans cette démarche pédagogique interactive, Oury Koné, inspecteur des finances, chargé de recettes à la Direction générale du Budget, a fait ressortir la portée didactique du conte. Les enfants tous émus, n’ont pas manqué de poser des questions sur certains aspects du conte aux quelles l’auteure a répondu.

Koureichy Cissé

Source: Mali Tribune