Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion : La BDM-SA fait des dons en produits de 20 millions F CFA au ministère de l’Action humanitaire et à la Pouponnière

Dans le cadre du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, la BDM-SA a procédé de lundi à mardi dernier à la remise d’un important don au ministère délégué en charge de l’Action humanitaire et au centre d’accueil et de placement familial “Pouponnière de Niamana”. D’une valeur totale de 20 millions F CFA, ces dons ont été remis aux bénéficiaires par le secrétaire général de la BDM-SA, Cheick Fantamadi Kéïta.

Le ministère délégué chargé de l’Action humanitaire a été la première structure à bénéficier de la générosité de la BDM-SA. Au chef de ce département Oumarou Diarra, le secrétaire général de la première banque malienne en termes de chiffre d’affaires, Cheick Fantamadi Kéita, a remis 10 tonnes de riz, 5 tonnes de sucre, 111 bidons d’huile. Le tout pour une valeur totale de 10 986 000 F CFA.  Le lendemain mardi 1er novembre, la délégation de la banque s’est rendue au centre d’accueil et de placement familial “Pouponnière” de Niamana avec les mains pleines de cadeaux. Il s’agit de 50 cartons d’eau minérale, 40 cartons de lait Nursie 1 et 2, 100 cartons d’omo Madar, 50 savons gros morceaux (24), 30 savons BT 16 morceaux, 20 cartons de lait en poudre de 25 kg, 30 cartons de sucre en poudre, 50 savons liquide flacon d’un litre, 30 cartons de cérélac en boite, 10 cartons de maggue, 25 cartons de tomate concentrée. Le coût de l’assistance à ce centre a été évalué 8 230 000 F CFA.

Partout où il s’est rendu pour ces donations au nom des plus hautes autorités de la BDM-SA et du personnel, le secrétaire général Cheick Fantamadi Kéita précisera que ce geste s’inscrit dans trois cadres. Il s’agit primo de la responsabilité sociale de l’entreprise qui est très chère à leur banque. Secundo de l’appel lancé par les autorités de venir en aide aux couches démunies de la société. Et tertio les activités du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion.

“Nous avons fait ces dons parce que les autorités nationales ont lancé un appel à venir en aide aux populations dans une situation de précarité et nous estimons que le centre d’accueil et de placement familial est l’une des meilleures structures dans ce cadre tout comme le ministère délégué chargé de l’action humanitaire”, a soutenu M. Kéïta tout en précisant que la valeur globale de cette donation se chiffre à 20 millions F CFA. Tout en rappelant que leur banque a toujours joué sa partition pour les couches démunis durant le Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion.

Au ministère délégué chargé de l’Action humanitaire tout comme à la Pouponnière, les responsables ont salué ce soutien considérable de la BDM-SA.

“Au nom du président de la Transition, chef de l’Etat, le colonel Assimi Goïta, et l’ensemble des membres du gouvernement, nous remercions la BDM-SA, une entreprise citoyenne pour ce geste de générosité. Notre pays traverse une crise depuis une décennie qui a engendré des mouvements de population. C’est pourquoi cet élan de générosité nous va droit au cœur, et ces dons seront utilisés à bon escient. C’est vrai que l’Etat a ses propres politiques pour faire face aux préoccupations des populations mais nous avons toujours besoin de l’accompagnement des partenaires pour que nos populations aient un lendemain meilleur”, a fait savoir le ministre. Il a souligné que le thème du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion de cette année est placé sous le signe de la réconciliation, de la paix de la refondation de notre nation.

Pour sa part, Mme Sow N’Dèye Diop, directrice nationale adjointe de la promotion de l’enfant et de la famille intervenant après la remise à la Pouponnière, n’a pas caché sa joie. “C’est un sentiment de joie, une grande émotion qui nous anime car ce n’est pas tous les jours qu’on voit des entreprises faire des dons de ce genre à des enfants vulnérables. C’est vrai que l’Etat fait de son mieux pour la prise en charge des pensionnaires avec plus de 200 millions F CFA par an, mais cette donation vient à point nommé parce que nous avons un effectif de 158 enfants qui peut aller jusqu’à 400 enfants avec des sorties et des rentrées.  Et nous promettons d’utiliser judicieusement ces vivres et non vivres pour le bien-être des enfants”, a-t-elle déclaré en présence de la directrice adjointe de la Pouponnière, Mme Bouaré Fatoumata Koné.

Kassoum Théra

Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion :

La BDM-SA offre des dons d’une valeur de 10 millions F CFA aux veuves des militaires

Dix tonnes de riz, cinq tonnes de sucre, 93 bidons d’huile alimentaire pour un coût global de 10 millions F CFA : c’est le don que la BDM-SA a remis hier à la direction du Service social des Armées (DSSA) pour les familles des vaillants soldats tombés sur le champ d’honneur. C’est l’enceinte de ladite direction qui a servi de cadre à la remise de ce don.

Après le ministère de l’Action humanitaire et la Pouponnière où la BDM-SA a fait un don global de 20 millions F CFA en guise de contribution au Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion et dans le cadre de sa responsabilité sociétale d’entreprise (RSE), les autorités de la première banque du Mali étaient à hier à la direction du Service social des Armées pour le même exercice humanitaire.

La délégation conduite par le secrétaire général de la BDM-SA, Cheick Fantamady Kéita, était partie remettre des vivres à cette structure pour les familles des militaires tombés au front. Composés de 10 tonnes de riz, 5 tonnes de sucre, 93 bidons d’huile alimentaire pour un coût global de 10 millions F CFA, ces dons ont été remis au directeur du SSA des armées, le colonel-major Bréhima Samaké.

Intervenant au nom de la direction générale de la BDM-SA, le secrétaire général de ladite banque Cheick Fantamady Kéita de rappeler que nul n’a le droit d’être heureux tout seul et que sa structure fait sien ce dicton depuis des années.

“Ce qui fait que nous avons au sein de la BDM-SA une politique appelée la RSE. Dans cette optique, chaque année, nous formulons un agenda d’activités sociales. Cette année, nous avons touché deux autres structures avant le Service social des Armées. Il s’agit du ministère de l’Action humanitaire et la Pouponnière. Et notre soutien à la DSSA répond à un appel à l’assistance lancé par cette même direction. C’est également une réponse à l’appel des plus hautes autorités de la République et en droite ligne de la 27 édition du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion. Nous avons estimé qu’en faisant ce don au niveau de la DSSA, nous ferons deux œuvres utiles. Il s’agit d’une part une action humanitaire et d’autre part une action patriotique. Car ce soutien pourra encourager les hommes sur le terrain qui vont se dire qu’ils ne sont pas en train de se battre inutilement et qu’il y a des gens qui vont penser à leurs familles. Nous promettons que ça ne sera pas une dernière donation. C’est un partenariat qui vient d’être engagé et pour le Mali nous serons toujours à côtés de nos forces armées”, a tenu à assurer Cheick Fantamady Kéita.

Le directeur du Service social des Armées, le colonel-major Bréhima Samaké, a, au nom du ministre de la Défense et des Anciens combattants et du chef d’Etat-major général des Armées, remercié le personnel et la direction de la BDM-SA pour cet acte philanthropique.

“Je vous réitère notre gratitude, notre engagement, notre détermination à œuvrer avec vous pour un futur meilleur pour notre pays dans le cadre d’un partenariat fécond de fidélité et d’accompagnement”, a soutenu le directeur du SSA.Après la remise officielle des dons par les officiels, la direction du Service social des Armées a aussitôt procédé sur place à la répartition de l’aide aux bénéficiaires.                                                    

Kassoum Théra

Source: Aujourd’hui-Mali