Le Fonds africain pour la culture propose une formation aux femmes artistes et entrepreneures culturelles

(Agence Ecofin) – Afin de promouvoir des femmes capables d’impulser le changement en Afrique, le Fonds africain de la culture veut donner à celles engagées dans le domaine de l’art et de la culture des compétences en leadership pour mieux gérer leur carrière et leur participation à la vie publique.

Le Fonds africain pour la culture a lancé un appel à candidatures pour le programme panafricain Leadership and Empowerment for Women (LEWO). Sous forme de bootcamp, ce programme vise à contribuer au renforcement du leadership et de la compétitivité de femmes artistes et entrepreneuses culturelles d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Ce à travers l’organisation d’une session de formation professionnelle sur les sujets de la gestion culturelle, le leadership, l’image de marque personnelle et l’intelligence émotionnelle.

Le programme est réservé aux candidates âgées entre 21 et 40 ans ayant au moins cinq ans d’expérience. Elles doivent être ressortissants d’un des pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Cap-Vert, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Liberia, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo, Angola, Cameroun, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine, République démocratique du Congo, République du Congo, São-Tomé-et-Príncipe, et Tchad.

Ce bootcamp se déroulera dans la ville de Ségou au Mali du 13 au 31 mars 2023. Les bénéficiaires du programme bénéficieront d’un certificat d’aptitude professionnelle de l’Institut Kôrè Arts et Métiers (IKAM) du Mali. Les participants seront pris en charge pour le transport international, l’hébergement, la restauration et les déplacements interurbains.

Le programme LEWO ambitionne de faire entendre la voix des jeunes femmes artistes et entrepreneures culturelles en Afrique. Alors qu’elles sont le plus souvent contraintes d’évoluer dans l’informel, pour le Fonds africain pour la culture, il y a une urgence de créer les conditions favorables à leur liberté d’expression et à leur participation à la vie publique.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 25 novembre 2022. Les dossiers de candidatures peuvent être rédigés en français ou en anglais.

Vanessa Ngono Atangana