La musique malienne en deuil: La griotte mandingue Mah Kouyaté N2 n’est plus

Récemment à Tunis pour des problèmes de santé, Mah Kouyaté N2 a déposé définitivement ce lundi 07 novembre le micro.

Fille de Alpha Kabiné Kouyaté meilleur guitariste de son époque et de Fanta Kamissoko, grande cantatrice, Mah Kouyaté N°2, est née dans une famille d’artistes et a dès lors côtoyé depuis son jeune âge le monde de la musique. Des cérémonies sociales aux manifestations musicales, elle se perfectionna très tôt à la maîtrise et la particularisation d’un timbre vocal déterminant pour sa carrière artistique. A 15 ans déjà elle illumine les scènes musicales auprès des grands artistes Mandingues. En 1996, elle signe son premier opus « Diarabi’’, un album qui l’a propulsé sur le plan national et international. Un succès qui lui promet une belle carrière musicale jonchée de bonheur et de consécration.  Parmi ses œuvres musicales on peut citer en 2001 « Sumu vol 1-2 » ; 2002 « GAN 2002 » et « Musolu » ; 2003 « Badenya Vol 1-2 », « Fimani Veste », « Fimani Guitare » ; 2004 « Tariba », « Nan Koumandjan Vol 1-2 » ; 2005 « Sumu vol 1-2 » ; 2006 « Masselala ». Ses multiples succès lui ont valu en 2000 le prix spécial de « l’artiste ayant vendu plus de 100 000 cassettes » de ses Albums (Sumu 1 et 2) et plus de 150 spectacles nationaux et internationaux.

 

Son enterrement est prévu pour demain mardi 08 novembre 2022 à 16h à faladié dans la grande famille Kouyaté.

Kady MAIGA

Source : l’Indépendant