SEANCE D’ECHANGES ET D’APPROPRIATION DU CADRE STRATEGIQUE DE LA REFONDATION DE L’ETAT (CSRE 2022 – 2031)

PANEL N°1 : RENCONTRE AVEC LA PRESSE

 

Le ministre de la Refondation de l’État, chargé des Relations avec les Institutions, Ibrahim Ikassa Maiga, a présidé ce samedi 1er octobre 2022, une rencontre d’échanges et d’information sur le document du Cadre stratégique de la Refondation de l’État avec les acteurs des médias publics et privés du Mali.
Pour rappel, le cadre Stratégique de la Refondation de l’État (CSRE 2022-2031), a été adopté par le Gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre des 517 recommandations issues des Assises Nationales de la Refondation.
Compte tenu de l’impérieuse nécessité d’associer tous les acteurs institutionnels et socio-politiques au processus d’opérationnalisation des plans d’actions prioritaires de la Refondation de l’État, le triumvirat de ministre composé du Ministre de la Refondation de l’État, chargé des Relations avec les Institutions, du Ministre de l’Administration Territoriales et de la Décentralisation et du Ministre Délégué auprès du Premier ministre chargé des Réformes Politiques et Institutionnelles, initie une série de rencontres d’information et d’appropriation du Cadre Stratégique de la Refondation de l’État à l’intention de ces différents acteurs de notre pays.
Selon le ministre en charge de la Refondation, ce premier panel qui débute avec les représentants de la presse traduit la volonté des plus Hautes Autorités d’assurer une compréhension efficiente des enjeux du processus de mise en œuvre des actions Refondatrices, au vu de l’importance de cette corporation et de son role majeur auprès des populations.
Plusieurs journalistes intervenants se sont réjouis de la marque d’intérêt et ont pu avoir des éclaircissements quant à leurs préoccupations respectives.
Pour terminer le ministre MAÏGA a tenu à réitérer la ferme volonté des hautes autorités pour une pleine implication de toutes les forces vives de la nation afin de relever le défi d’un Mali refondé, souverain et émergent, le « Mali Kura » à travers une application efficace et efficiente des recommandations issues des ANR.
Source : CCOM-MRE