Abdoulaye Dicko élevé au grade de Chevalier de l’Ordre national du Mali : Une distinction bien méritée

A la veille de la fête du 22 septembre 2022, le directeur national des Domaines, Abdoulaye Dicko, a été élevé au grade de Chevalier de l’Ordre national du Mali. Une distinction honorifique bien méritée pour ce grand commis de l’Etat.

La République toujours reconnaissante envers ses dignes fils. A la fête anniversaire de notre accession à la souveraineté nationale et internationale, le Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a décoré par décret n°0561/PT-RM du 20 septembre 2022, des  agents de l’Etat, hauts fonctionnaires militaires et civils, de la médaille de Chevalier de l’Ordre national du Mali. Cette distinction honorifique a été décernée à 293 personnes. Ce geste magnanime de l’Etat vise à magnifier le travail abattu par ces hommes et femmes depuis des années pour la défense de la patrie, le progrès social et économique du Mali.

Abdoulaye Dicko, directeur national des Domaines, fait partie des heureux récipiendaires. Le natif de Boni, dans la région de Douentza, nommé  à son poste depuis moins d’un an, ne cesse d’accomplir des prouesses. Il a régulièrement atteint ses objectifs de recettes trimestrielles avec des résultats record.

Le service des Domaines est de nos jours l’un des principaux pourvoyeurs de fonds du Trésor public au même titre que les Douanes et les impôts. La Direction nationale des Domaines, sous la houlette de M. Dicko, a réalisé successivement des objectifs faramineux de recettes. Elle a atteint des taux de 102% en 2021 ; 132% au 1er trimestre 2022 et 113% au 2e semestre 2022. Le résultat du 3e trimestre 2022, qui n’est pas encore bouclé, promet d’être beaucoup plus alléchant que les précédents.

La gestion au niveau de la Direction nationale des Domaines a connu un essor considérable, sous le magistère de M. Dicko. Ce qui s’est traduit par le rehaussement du niveau des recettes domaniales et foncières. Il a à son actif la mise en œuvre de loi domaniale et foncière n°2020-14/PT-RM du 24 décembre 2020 et ses textes d’application.

La nouvelle loi portant code domanial et foncier au Mali, grâce à ses nombreuses innovations, est non seulement à la base de l’augmentation des recettes domaniales, mais aussi a permis de faciliter l’application des textes liés au foncier et de circonscrire à pas mal de problèmes fonciers.

Ibou Touré
(Correspondance particulière)

Source: LE PAYS