Arsène Wenger révèle pourquoi Liverpool a été si mauvais cette saison

L’ancien entraîneur d’Arsenal, Arsène Wenger, a cité la perte de Sadio Mané comme un facteur potentiel contribuant aux difficultés de Liverpool en début de saison.

 

Les Reds ont connu un début de saison irrégulier, puisqu’ils occupent actuellement la 9e place avec dix points, à onze longueurs du leader Arsenal.

Samedi, le match contre Brighton a été une autre journée frustrante au bureau pour Jurgen Klopp, puisque son équipe a concédé une égalisation en fin de match contre les Mouettes, qui s’est terminée par un score de 3-3.

Un doublé de Leandro Trossard en début de match a donné aux visiteurs un avantage de deux buts, avant que les Merseysiders ne renversent la situation grâce à un doublé de Roberto Firmino et un but contre son camp d’Adam Webster.

Trossard a complété son triplé à la 83e minute, Alisson Becker ne parvenant pas à repousser son tir au second poteau.

S’adressant à beIN Sports, Wenger a évoqué l’incapacité de Darwin Nunez à s’installer rapidement en Angleterre et la perte de Sadio Mané comme raisons de la mauvaise forme de Liverpool.

« C’est difficile à comprendre », a-t-il déclaré. « Ils ont le même noyau (groupe de joueurs), le même type de jeu.

« Ils sont moins efficaces pour récupérer le ballon qu’auparavant. Nunez, pour l’instant, n’a pas fonctionné pour eux et ils ont fait un gros investissement. Il est assis sur le banc.

« Ils ont perdu Mane, qui était un joueur de haut niveau, de grand jeu. Il avait quelque chose (à propos de lui), une attitude agressive et de la détermination. Il marquait quoi qu’il arrive, il faisait bouger les choses.

« Il est difficile de mesurer ce que (son départ) leur enlève. Il leur manque quelque chose qu’ils avaient avant ».

Mane a marqué 23 buts pour les Reds la saison dernière, et 120 dans toute sa carrière à Liverpool, il est donc probable que l’équipe ressente effectivement la perte d’une telle présence de buteur.

En comparaison, Nunez n’a pas encore commencé à faire parler de lui sur le terrain, n’ayant marqué que deux fois lors de ses sept premiers matches avec son nouveau club.

Alors que Roberto Firmino a pris une partie de la charge de buteur, marquant déjà cinq fois cette saison, Nunez et Mohamed Salah ne sont pas encore à l’œuvre sur ce front.

Klopp devra commencer à tirer davantage de certains de ses attaquants, sinon la campagne pourrait être difficile pour le manager allemand.

Source : Afrique Sports