JT Foot Mercato : les clubs français tirent le gros lot en Coupe d’Europe !

Au programme de ce JT Foot Mercato : le tirage des Français en coupe d’Europe, la revanche du PSG et le respect de Thomas Müller

Du lourd pour les Français

Les boules ont parlé, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles n’ont pas été tendres avec nos clubs français. En Ligue des Champions, le PSG devra se défaire du Bayern Munich s’il veut voir les quarts de finale. Côté Europa League, ce ne sera pas franchement plus facile pour le FC Nantes. Les Canaries, qui ont arraché leur billet pour les barrages lors de la dernière journée de la phase de poules, ont tiré le gros lot avec la Juventus. Les deux autres représentants tricolores en C3 ont eu le droit à des affiches plus abordables. Le Stade Rennais sera opposé au Shakhtar Donetsk pendant que l’AS Monaco tentera de valider son billet pour les huitièmes de finale face au Bayer Leverkusen de Moussa Diaby.

Le PSG revanchard

Avant son huitième de finale contre le Bayern Munich, le PSG affiche son ambition. Le club de la capitale se veut revanchard après la finale de l’édition 2020 de la Ligue des Champions, où les Parisiens s’étaient inclinés face aux Bavarois. Le directeur du football des champions de France, Luis Campos, a exprimé cette envie après le tirage au sort : « Beaucoup de joueurs ont joué cette finale. Ils vont avoir l’opportunité de prendre une revanche et de donner une démonstration non pas seulement individuelle, mais collective. C’est positif ! On est confiants et on va profiter de ça pour faire un grand match dans cette compétition. Bien sûr que l’on a envie de gagner et de passer. » Rendez-vous en février.

L’humilité de Müller

La dernière fois que le PSG a rencontré le Bayern dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, Thomas Müller avait gentiment chambré les Parisiens sur ses réseaux. Le Bavarois s’était fendu d’un mythique « au revoir ». On se souvient du résultat, trois partout sur l’ensemble des deux matches et une qualification parisienne. Cette fois, le champion du monde 2014 a retenu la leçon et aborde la rencontre avec plus d’humilité. « Paris, une très bonne équipe avec de très bons joueurs. Malheureusement, l’une des deux équipes ne pourra pas rejoindre le tour suivant… Cette fois, pas d’au revoir. Déjà la dernière fois, j’avais beaucoup de respect pour Paris. J’ai déjà hâte de disputer ce gros duel l’année prochaine », a déclaré le Munichois sur son compte Instagram.

 

Source: Footmercato