Indépendance énergétique du Mali: une Unité de production de compteurs et d’accessoires s’installe

Le Premier ministre par intérim, le Colonel Abdoulaye MAIGA, a procédé, ce jeudi 29 septembre 2022, à la pose de la première pierre de l’Unité de production de compteurs et d’accessoires électriques dans la commune rurale de Kambila, dans le cercle de Kati. La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre des Mines, de l’énergie et de l’eau, Lamine Seydou TRAORÉ ; du Directeur général de la société ELECTAFRIC-Sa, Oumar KONE ; du maire de la commune rurale de Kambila, Georges KANÉ, etc. D’un coût total de plus de 15 millions de FCFA, l’Unité offrira plus de 200 emplois directs et des centaines d’emplois indirects.

 

Cette initiative qui est une première du genre dans la sous-région est le fruit d’un partenariat développé entre la société ELECTAFRIC-Sa et le ministère chargé de l’Énergie.
Dans ses mots de bienvenue, le maire de la commune rurale de Kambila, Georges KANE, a déclaré que le choix porté sur sa commune pour abriter l’usine de production de compteurs et d’accessoires électriques honore la population à plus d’un titre. Il a affirmé avec satisfaction que cette initiative créera des emplois pour les jeunes.
« Alors que notre pays est en pleine refondation, malgré la crise, vient de pointer à notre porte l’illustration parfaite de cette refondation », s’est réjoui l’élu communal.
Le Directeur général de la société ELECTAFRIC-Sa, Oumar KONÉ, a souligné l’engagement du gouvernement de transition, à travers le ministère de l’Énergie, des mines et de l’eau, qui consiste à impulser toutes les initiatives en vue de doter le Mali d’électricité à tout moment et à moindre coût. Pour lui, l’implantation de cette unité de production de compteurs et d’accessoires, qui est un progrès énergétique, est une illustration de la volonté affichée des autorités dans le domaine de l’énergie.
« C’est dans le but de faciliter l’accès aux compteurs d’électricité et de développer une expertise locale que la société ELECTAFRIC-Sa, partenaire de LONGi, une société spécialisée dans le secteur de l’énergie et disposant d’une expertise mondialement reconnue en matière de production de compteurs électriques, a décidé d’ériger une unité de production dans notre pays. Désormais le Mali n’importera plus de compteurs électriques et ce sont les pays de la sous-région qui viendront les chercher chez nous », a affirmé le Directeur général de ELECTAFRIC-Sa.
Il ressort de son propos que cette unité favorisera à l’immédiat l’assouplissement des conditions d’acquisition des compteurs par leur disponibilité permanente et la réduction du temps d’attente après une demande de compteurs.
Le ministre des Mines, de l’énergie et de l’eau, Lamine Seydou TRAORÉ, a ajouté que le lancement de cette unité de production de compteurs et d’accessoires électriques était la concrétisation d’un projet inscrit en bonne place dans le plan de développement du secteur de l’énergie. Il a fait savoir que la couverture des besoins énergétiques passait par la mise en symbiose de trois phases qui sont la production, le transport et la distribution.
« Il est impératif de pouvoir répondre aux sollicitations de branchement de l’électricité pour les populations dans un contexte où la demande augmente de façon exponentielle. La satisfaction de cette demande crée un besoin en compteurs électriques de l’ordre de 70 000 par an que la société EDM-Sa a du mal à résorber. Un défi constant qui l’oblige à s’adresser à plusieurs fournisseurs. L’implantation de cette unité de production et d’assemblage de compteurs et d’accessoires permettra à EDM-Sa de dire son mot sur le choix technologique correspondant le mieux à ses besoins et d’éviter définitivement le risque de rupture conjoncturelle qui nuit non seulement à son image et pénalise gravement sa clientèle. Désormais EDM-Sa disposera de compteurs répondant à ses besoins en tout temps et en tout lieu à la suite d’un partenariat solide et mutuellement avantageux qu’elle vient de nouer avec ELECTAFRIC-Sa », a affirmé le ministre Lamine Seydou TRAORÉ.
Il a annoncé que la société EDM-Sa prendra, en fonction de sa capacité financière, une participation importante dans le capital de la société ELECTAFRIC-SA dont une partie sera totalement gratuite.
Le Premier ministre par intérim, le Colonel Abdoulaye MAIGA, a réaffirmé l’engagement du Président de la transition à développer notre pays dans tous les domaines. Il a noté que le plan d’action du gouvernement proposait une solution intégrée. En marge du défi sécuritaire, affirme le Colonel Abdoulaye MAIGA, le gouvernement s’attaque aux défis de développement pour donner l’espoir aux Maliens, notamment la jeunesse.
Selon lui, le fait de produire sur notre territoire des compteurs d’électricité permet à la société EDM-Sa de satisfaire la demande très croissante de ses abonnés. Il s’agit, dit-il, d’une initiative qui prouve l’engagement des autorités de la transition à trouver des réponses rapides à toutes les préoccupations de la population.
Le Premier ministre par intérim a profité de l’occasion pour rappeler que le Mali était un pays ouvert à tous les partenaires sans distinction aucune. Il n’a pas manqué de rappeler les exigences du chef de l’État qui sont le respect de la souveraineté de notre pays, le respect des choix stratégiques et la prise en compte des intérêts du peuple dans toutes les décisions prises. Puis, a-t-il lancé un appel à tous les investisseurs à venir au Mali qu’il présente comme une terre d’opportunités.

PAR MODIBO KONÉ

Source : Info-Matin