Mali: « 13 civils tués par des soldats », JINIM et EIGS dégainent à Ménaka

Des soldats et des «militaires blancs» ont « tué 13 civils », dimanche 30 octobre 2022, dans le centre du Mali par, selon une information rapportée par plusieurs médias, après des témoignages reçus lundi 31 octobre, d’élus locaux et d’un responsable d’association communautaire.

Mais ces informations ont été réfutées par une source militaire malienne.
Parallèlement, le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (JNIM) d’Iyad Ag Ghali, qui a reçu le soutien de plusieurs groupes armés touaregs, signataires des accords d’Alger, et l’État islamique au Grand Sahara (EIGS) s’affrontent dans la région de Ménaka.

Par Wakat Séra