Burkina Faso – Mali : les présidents Traoré et Goïta en ordre de bataille contre le terrorisme

Le chef de l’État burkinabè, le capitaine Ibrahim Traoré, a effectué cee 2 novembre, une visite d’amitié et de travail à Bamako, au Mali. Il a discuté avec son homologue malien, le colonel Assimi Goïta, de la question sécuritaire, notamment de la lutte contre le terrorisme.

Après un huis clos, les deux personnalités ont élargi les échanges avec leurs délégations respectives pendant plus de 3 heures d’horloge. « C’est une visite de courtoisie et d’amitié à un peuple frère », a déclaré le président burkinabè, le capitaine Ibrahim Traoré, à l’issue des échanges.

« Le plus important pour nous, dans la situation actuelle, c’est le défi sécuritaire. On est venu échanger sur comment renforcer notre coopération militaire et pouvoir mieux mener nos opérations pour sécuriser nos populations », a-t-il expliqué.

De façon concrète, le Burkina Faso et la République du Mali ont décidé de renforcer leur coopération bilatérale en matière de sécurité et de défense.

A l’endroit des populations burkinabè, malienne et sahélienne, de façon générale, le Président Ibrahim Traoré a lancé un appel qui est « d’être beaucoup plus solidaires, de se donner la main et de rester unies dans cette lutte ».

Le Mali et le Burkina Faso partagent une frontière longue de 1200 km avec beaucoup d’échanges entre les populations.

Source: alwihdainfo