Photographie : la biennale africaine met un accent sur le brassage culturel entre peuples africains

Promouvoir l’image et l’art, c’est l’objectif de la biennale africaine de la photographie. La 13ème édition a démarré le 08 décembre passé. Cette année, elle met l’accent sur le brassage culturel entre les peuples africains, soulignent les organisateurs.

 

La rencontre va durer deux mois dans la capitale malienne. Plus de 75 personnalités africaines du domaine de photographie prennent part à l’évènement. « Un beau cadre de découverte et d’échange pour les professionnels de la photo », témoignent des participants.

Pour les autorités maliennes, cette rencontre ne doit plus être seulement l’espace biannuel pour des professionnels de la photographie. Le ministre de l’artisanat, de la culture et de l’industrie hôtelière souhaite que ce soit aussi un espace de création des vocations auprès des plus jeunes. À cet effet, il assure l’accompagnement du gouvernement malien dans ce sens.

Le directeur artistique de la biennale, Bonaventure Ndikung, dans son discours d’ouverture de cette 13ème édition de la biennale a affirmé que « les arts et la culture sont le garant du bien-être social ».

Source : Studio Tamani