PDSEC 2023-2027 de Bamako: plus de 112 milliards de FCFA à mobiliser

Mme CAMARA Fatimata TRAORÉ a présidé, ce jeudi 29 septembre 2022, la cérémonie de restitution du projet du Programme de développement économique, social et culturel (PDESC) ; 1er du genre de la mairie du District de Bamako. Ce document qui prend en compte de nombreuses préoccupations des habitants est élaboré sur une durée de 5 ans. Sa mise en œuvre est estimée à 112 milliards de FCFA.

 

Des responsables de services, des représentants des mairies du district de Bamako, les habitants, des responsables des différentes organisations professionnelles, des partenaires ont participé à l’exercice de restitution du 1er PDESC de l’Hôtel de ville de Bamako.
« C’est historique, puisque c’est la fois que la mairie du District de Bamako élabore un PDESC », a indiqué la 1ere adjointe au maire, Mme CAMARA Fatimata TRAORE, en rappelant qu’après avoir recueilli les besoins et les observateurs des acteurs et les habitants, il était important de leur restituer le contenu du projet du PDESC.
Ainsi, l’objectif de la restitution est d’assurer que le document de planification des actions et des priorités de la mairie du District répond aux besoins exprimés lors des écoutes réalisées auprès des acteurs, y compris la population.
Le processus participe également, a-t-elle ajouté, au respect des principes de la décentralisation et de la loi portant code des collectivités territoriales. L’article 3 de ce code confère aux collectivités territoriales la compétence de planifier et d’organiser les actions de développement sur son territoire.
« Le PDESC a retenu les actions dans les domaines qui relèvent des prérogatives de la mairie du District de Bamako », a-t-elle indiqué, en précisant que ces actions touchent notamment l’assainissement, l’éducation, la formation du personnel, les marchés, etc.
En plus en détail, dans le document, il ressort que la mairie du District prévoit la réhabilitation de plusieurs écoles, des marchés, l’accompagnement de 10 000 jeunes de centre formation de Missabougou, l’accompagnement de près de 8 00 femmes, jeunes filles et garçons déscolarisés, l’appui à 50 migrants de retour au pays.
Dans le domaine de la lutte contre l’assainissement, le document prévoit l’achat de plusieurs véhicules pour la DSUVA et la réalisation des dépôts de transit de déchets dans la rive gauche de Bamako, entre autres.
La mise en œuvre de ce PDESC 2023-2027 est estimée à plus de 112 milliards FCFA.
« C’est un montant indicatif qui peut évoluer en fonction de l’amendement apporté au document. Parce que le PDESC n’est pas un document figé dans le temps », a souligné Mme CAMARA Fatimata TRAORE.
Selon des responsables du District, si certaines actions peuvent être financées par la mairie centrale, d’autres nécessiteraient l’accompagnement de l’État et des partenaires. C’est le cas notamment de l’équipement de la DSUVA, de la réalisation des dépôts de transit d’ordures, etc.
Après cette étape, l’élue communale a annoncé que le Conseil du District doit se réunir sur ce document en vue de son examen et son adoption avant d’être soumis à l’approbation du ministère de l’Administration et de la décentralisation.
« On espère que les conditions sont réunies pour démarrer avec l’exécution de ce premier PDESC du District de Bamako », a-t-il indiqué.

PAR SIKOU BAH

Source : Info-Matin