Côte d’Ivoire : signature de l’accord d’accueil de la CAN 2023

L’évènement s’est déroulé sur les bords de la lagune Ebrié en présence de Patrice Motsepe et du Premier ministre ivoirien Patrick Achi.La Confédération africaine de football (CAF) et la Côte d’Ivoire ont signé ce 11 novembre 2022 un accord-cadre pour l’organisation de la 34e édition de la CAN à Abidjan. Une Lettre de confirmation a été également signée entre la CAF, la FIF et le Comité local d’organisation, le COCAN.   La cérémonie a mobilisé les plus hautes autorités ivoiriennes ainsi que celles du monde du football du continent. A travers ces actes, la CAF, propriétaire de la CAN, désigne officiellement la Côte d’Ivoire comme le pays hôte de la CAN 2023 qui se jouera de janvier à février 2024. La Côte d’Ivoire qui accueille cette CAN après celle de 1984 veut faire de ce rendez-vous « une fête inoubliable » sur le continent, a dit le Premier ministre ivoirien Patrick Achi, mettant en « mission » le COCAN pour faire de ce CAN « la plus populaire et enthousiaste ». Trente-neuf (39) ans après la CAN 1984, la Côte d’Ivoire accueille à nouveau toute l’Afrique. La phase finale de cette 34ème édition se déroulera en janvier-février 2024 avec cette fois 24 équipes, réparties dans 5 villes avec 6 stades pour un total de 52 rencontres. Les Éléphants auront l’occasion d’épingler une troisième étoile à leur palmarès après les sacres aux CAN 1992 et 2015. Ce sera la troisième phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations organisée par la CAF avec vingt-quatre équipes. Le président de la FIF, Yacine Diallo, a remercié le Premier ministre ivoirien « pour son engagement et son implication au quotidien pour lever tous les obstacles à la réussite de ce rendez-vous », témoignant du temps et de l’énergie qu’il consacre à la réussite de cette CAN. Le président de la CAF, Patrice Motsepe a salué le leadership du gouvernement ivoirien avec à sa tête le Premier ministre Patrick Achi. Il s’est félicité de ce que la Côte d’Ivoire qui regorge d’énormes potentiels économiques, ambitionne d’organiser la meilleure CAN que le continent n’a connue. Après cette cérémonie, la Côte d’Ivoire s’apprête à recevoir pour la deuxième fois de son histoire le plus grand évènement sportif du continent. Grâce à un comité d’organisation déterminé, des infrastructures de qualité et son sens de l’hospitalité, le pays entend tout mettre en œuvre pour offrir une CAN exceptionnelle.    La première CAN, dont elle a été le pays organisateur remonte à 1984. Du 4 au 18 mars de cette année, la Côte d’Ivoire abritait la 14ème édition de cette prestigieuse compétition. À cette époque, 8 équipes étaient en compétition dans deux villes, à savoir Abidjan et Bouaké.

APA