La CCIM et la Covid 19: Une lettre du cabinet du Premier ministre peut-elle remplacer un marché de 3 milliards de francs CFA ? Monsieur le ministre, il est minuit !

A la CCIM pendant qu’on attend la suite et réservé aux faits dénoncés par le bureau du vérificateur général et relatif à des décaissements illégaux de près de 10 milliards de fCFA au détour de marchés irréguliers d’achats de masques de protection répondre la COVID-19 il semble qu’on a cure du tolle disons même de l’épée Damoclès qui pèse sur les têtes

En effet comment comprendre qu après les constats les recommandations du
bureau du vérification générale un autre scandale y fait jour et tenez-vous bien cette fois-ci pour 3 milliards de francs CFA qu’on cherche à décaisser parce que destinés à un achat de masques livrés sans faire de marché sans un bon de commande sans procès-verbal de négociation, sans bon d’achat le
procès-verbal de réception des masques dont nous détenons une copie et nous publions le fac simile est la preuve que les masques en question ont été livrés sans recourir aux conditions et dispositions du code des marchés publics..

Source: Katois