Mali : désobéissance civile dans le nord du pays pour protester contre la détérioration de la sécurité

La région de Gao, dans le nord du Mali a vécu un mouvement de désobéissance civile mardi, à l’appel des syndicats et organisations de la société civile, pour protester contre la détérioration des conditions sécuritaires dans la région soumise à des attaques des groupes armés.

Les syndicats, dans la région de Gao ont appelé à un arrêt de travail de 48 heures, mardi et mercredi pour protester contre l’insécurité et l’inaction du gouvernement.

Dans la ville de Gao, les administrations avaient été fermées, de même que les stations de transport et les marchés et selon l’AFP, citant des responsables locaux la circulation dans la ville était très limitée.

Trois fédérations syndicales appellent à une « réponse sécuritaire » et « invitent certains membres des forces de sécurité auteurs d’abus d’intimidation et d’extorsion injustifiés à respecter l’ordre », et « à mettre fin à l’ingérence de certaines personnalités dans les dossiers judiciaires dont les auteurs, accusés de crimes, ont été placés en état d’arrestation.

Dans la ville de Nsongo, située à 100 kilomètres au sud, des organisations de la société civile ont réaffirmé leur détermination à entreprendre une désobéissance civile mardi et mercredi, comme par exemple le refus de payer les impôts et bloquer les routes menant à la ville, un mouvement qui aurait été largement suivi, selon les habitants.

La route Gao- Nsongo est considérée dangereuse et Il y a une semaine deux civils, dont un enfant, ont été tués par des hommes armés.

Les nations unies ont affirmé que la situation dans la région s’est particulièrement détériorée depuis le début de cette année à cause de la reprise des attaques islamistes et la présence à grande échelle de l’organisation de l’état islamique.

La présence de l’état dans la région de Gao est particulièrement faible, car la majorité des habitants sont des nomades vivant dans des tentes éparpillées dans le désert.

 

Source: saharamedias