Clôture du Forum sur la Retraite : LA RECETTE DE L’INCLUSIVITÉ ET LA DÉMARCHE PARTICIPATIVE

Recommandation phare de la Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale (CIPRES) dont le Mali est membre, le Forum sur la Retraite organisé par l’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS), la Caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS), l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et l’Agence Nationale de l’Assurance Maladie (ANAM) ; a eu lieu du 10 au 12 novembre 2022. Comme à l’ouverture, compte tenu de l’importance du sujet, la cérémonie de clôture était présidée par Madame Diéminatou SANGARE, Ministre de la Santé et du Développement Social. Elle avait à ses côtés plusieurs personnalités.

Avant d’éteindre les lampions du Forum sur la Retraite, Madame le Ministre de la Santé et du Développement Social, Diéminatou SANGARE a d’abord salué le caractère inclusif et participatif de ce Forum organisé avec l’ensemble des acteurs concernés par la problématique de la retraite, animés de l’ardent désir d’analyser les risques qui menacent la viabilité financière des régimes de retraites, de recommander des approches de solution et des stratégies pour envisager des actions vigoureuses permettant d’anticiper la faillite d’un système fondé sur la Répartition et essentiellement basé sur les prélèvements de cotisations sociales assises sur les salaires.
La première responsable des services qui s’occupent de la retraite en République du Mali de relever que les travaux de trois jours ont permis d’aller à la formulation de pistes de réformes des systèmes de retraite au sein de nos organismes de Sécurité Sociale ; la formulation de pistes d’extension de la couverture sociale aux autres acteurs travaillant dans les secteurs agricole et informel ; la définition des pistes de financements innovants et alternatifs de nos régimes de retraite ; la proposition de réalisation périodique d’études actuarielles, de mécanismes de suivi des indicateurs actuariels des régimes de pensions pour garantir leur pérennité et la mise en évidence de la nécessité d’une politique de développement des ressources humaines.
Madame SANGARE d’assurer que les préoccupations exprimées et les résultats auxquels les participants sont parvenus feront l’objet d’analyse approfondie pour contribuer à une amélioration de notre système de gestion d’une part et d’autre part, enrichir les productions sur la retraite en termes de contribution du Mali, dans le cadre d’une réflexion commune au cours du prochain forum international de la CIPRES sur la retraite.
Le Ministre de la Santé et du Développement Social, après s’être réjouie des résultats atteints, a réaffirmé que les plus Hautes Autorités de notre pays et au premier chef, le Président de la Transition, Chef de l’Etat Son Excellence le Colonel Assimi GOITA qui a fait du bien-être des personnes âgées une priorité, ne ménageront aucun effort pour relever le défi de la protection sociale, outil indispensable de réduction de la pauvreté, d’égalisation des chances, gage de développement durable.
Elle a réitéré ses remerciements à la CIPRES pour la qualité de son accompagnement et particulièrement au président de la Commission de Surveillance pour la haute qualité de sa présentation dont les contributions permettront d’enrichir les conclusions de ce forum.
Elle a également remercié les participantes et participants, acteurs de la gestion de la sécurité sociale au Mali et bénéficiaires des différents régimes, représentants des organisations socioprofessionnelles, des pouvoirs publics, pour leur assiduité durant les trois jours de travaux mais surtout pour la qualité de leurs échanges ayant permis d’atteindre les objectifs fixés.
Le Ministre de la Santé et du Développement Social a enfin adressé une mention spéciale à la commission d’organisation, à la Commission Ad hoc pour le bon déroulement du présent forum au modérateur et aux facilitateurs.

Adama DIARRA, Service des Relations Publiques (SRP), INPS.