Habib Sissoko lors de l’assemblée générale ordinaire du CNOSM : “Les défis de demain sont la cohésion de notre association et la participation aux Jeux olympiques Paris-2024”.

“En donnant votre quitus aux différents rapports, vous administrez  la preuve que vous êtes les maîtres du jeu. Cela me remplit de fierté”

C’est dans une ambiance conviviale et fraternelle que l’Assemblée générale ordinaire 2021 du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) s’est tenue, le samedi 3 décembre en présence des délégués. Sans surprise, la bonne gouvernance du Cnosm sous le leadership du président Habib Sissoko, a été appréciée par les fédérations sportives nationales. Du coup, un quitus a été donné aux différents rapports (financiers et activités). “Au terme de l’exercice de redevabilité, je tiens à vous féliciter et à vous remercier pour le travail accompli”, dira-t-il avec beaucoup de fierté.

Au terme de l’exercice de redevabilité, je tiens à vous féliciter et à vous remercier pour le travail accompli. En donnant votre quitus aux différents rapports, vous administrez la preuve que vous êtes les maîtres du jeu. Cela me remplit de fierté. Je suis honoré d’avoir conduit la session annuelle dans l’esprit du dialogue. Dès aujourd’hui, avec clairvoyance et sagesse vous allez préparer et réussir la prochaine Assemblée générale ordinaire. Vous en avez l’habitude et certainement l’utile expérience”. Paroles du président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) Habib Sissoko à la fin des travaux de l’Assemblée générale ordinaire du Cnosm, tenus le samedi 3 décembre 2022 à son siège.

Selon M. Sissoko, les défis de demain sont surtout la cohésion au sein de la grande famille du Mouvement olympique et sportif et la participation aux prochains Jeux olympiques “Paris-2024”. “Depuis des années nous avons ensemble relevé les défis. Les défis de demain sont la cohésion de notre association et la participation au grand rendez-vous de la jeunesse du monde, les Jeux olympiques ‘Paris-2024’. Nous avons besoin d’une énergie renouvelée pour réussir cela.  Nous le ferons ensemble dans l’entente et la solidarité. Nous le ferons ensemble grâce à un esprit de responsabilité et d’engagement. Puisse notre session consolider le sport et l’olympisme au Mali”, dira-t-il.

Notons que l’Assemblée générale ordinaire du Cnosm est un exercice de conformité à la gouvernance du sport. C’est pourquoi, cet exercice est devenu aujourd’hui un moyen pour le Comité, sous le leadership du président Habib Sissoko, de faire le bilan de l’exercice écoulé. Cela dans la plus grande transparence totale devant les délégués des fédérations nationales sportives.

Comme lors des précédentes assemblées générales, les fédérations sportives ont apprécié les différents rapports présentés par le secrétaire général Mohamed Oumar Traoré et le trésorier général Abdoulaye Coulibaly. Elles ont ensuite félicité Habib Sissoko et son équipe pour le professionnalisme et surtout la qualité des documents présentés.

A l’ouverture des travaux, Habib Sissoko se disait très heureux de la tenue de cette Assemblée générale ordinaire. L’occasion était très bonne pour rendre un vibrant hommage au ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher. “A l’occasion de notre rituel annuel, nous voilà tous regroupés et profondément inspirés par l’esprit des valeurs olympiques. Il est un bonheur de vous recevoir encore une fois de plus et vous souhaiter la chaleureuse bienvenue. En votre nom et en celui du Mouvement olympique et sportif national, je souhaiterais d’abord remercier le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Mossa Ag Attaher pour la constance de son engagement et son adhésion à l’idéal olympique. Mes remerciements et mes félicitations s’adressent également à vous, dirigeants des fédérations nationales sportives. Malgré vos contraintes objectives, mais inspirés par la force tenace des idéaux olympiques, vous avez inscrit vos actions dans la sauvegarde de l’avenir du sport et de l’olympisme”, a déclaré le président du Cnosm.

Une mention spéciale à Moov Africa Malitel

Une mention spéciale a été adressée à Moov Africa Malitel, entreprise citoyenne et sponsor officiel du Comité national olympique et sportif du Mali pour son apport dans la promotion et le développement du sport malien. A travers le sponsoring avec le Cnosm, beaucoup de fédérations sportives arrivent à atteindre leur objectif en organisant des compétitions nationales.

“Si ce n’est pas ce sponsoring, nos fédérations seraient fermées depuis très longtemps. C’est pour vous dire que ce sponsoring est un grand apport pour nous. C’est le lieu de remercier la direction de Moov Africa Malitel pour cet appui précieux au sport malien et féliciter le président du Cnosm pour cette belle initiative”, nous a confié un président de fédération. “La détermination préalable de vos objectifs donnera un sens à votre réussite. Et comment dire merci à nos sponsors particulièrement Moov Africa Malitel, notre sponsor officiel, qui sont devenus les adeptes de la religion sport. Grace à leur soutien l’olympisme peut constituer, comme le disait le Baron de Coubertin, ‘une école de pureté morale dans un monde actuel menacé de toutes parts de périlleuses déchéances’”, a précisé Habib Sissoko.

L’Association des journalistes sportifs du Mali (AJSM), à travers son président Oumar Baba Traoré, était aussi à l’honneur lors de cette assemblée générale ordinaire. Ce qui prouvait la bonne collaboration entre la presse sportive malienne et le Mouvement olympique et sportif à travers le Cnosm.

“Permettez que je me réfère à la contribution et à l’attention de l’Association des journalistes sportifs du Mali (AJSM), dans le renforcement et le partage des idéaux de l’olympisme”, s’est réjoui Habib Sissoko.

Aux dires du président du Cnosm, “pour le sport malien, l’année 2021 a évolué entre l’espoir et le doute : espoir de pouvoir atténuer le tourment de la pandémie de la Covid-19, mais aussi doute d’avoir cru à notre solidarité infaillible alors que la perfide instabilité demeure un défi majeur pour nos associations. Aux dirigeants qui viennent de rejoindre la grande famille olympique par le jeu de la confiance ou du renouvellement de la confiance, je réitère mes sincères félicitations. Je suis convaincu que vous apporterez vos contributions de qualité à la réussite de la mission olympique. Dans notre coopération, nous nous sommes efforcés à trouver le bon équilibre entre les défis et le bien de notre sport. Alors je vous invite à parcourir ce qui fut votre œuvre au fil d’une année : du meilleur apprentissage de la gouvernance associative à la synthèse financière, en passant par l’accompagnement des partenaires et les traces de la mission marketing et communication”.

Profitant de cette assemblée générale ordinaire, Habib Sissoko a annoncé la création de la Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) afin de régler les litiges au sein des fédérations sportives. “Aujourd’hui, nous avons la mission de parachever notre engagement ; à savoir : mettre nos statuts en conformité avec les dispositions des statuts-types. Aujourd’hui, la loi régissant les activités physiques et sportives a investi notre Association du statut de juge des litiges sportifs. Nous nous en réjouissons. La Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) est créée et sera bientôt à votre disposition”. Parole du président Habib Sissoko.

                      El Hadj A.B. HAIDARA

 

Assemblée générale ordinaire du CNOSM ::

Première sortie officielle pour Mme Kéïta Aminata Maïga

En tant que membre du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm), Mme Kéita Aminata Maïga a pris part à l’Assemblée générale ordinaire dont les travaux se sont déroulés, le samedi 3 décembre dernier. Ce fut la première sortie officielle de Mme Kéita depuis le décès brutal de son époux, l’ancien président de la République Ibrahim Boubacar Kéita, survenu le 16 janvier 2022.

Comme il fallait s’y attendre, l’ex-première Dame a été bien accueillie par l’ensemble du Mouvement olympique et sportif à commencer par le président Habib Sissoko. C’est dire que Mme Kéita Aminata Maïga reprend les activités.

Source: Aujourd’hui-Mali